Gemü étoffe son offre de débitmètres

Le 21/01/2021 à 12:07  

Le nouveau débitmètre à ultrasons est destiné à des fluides alcalins, toxiques ou agressifs, et peut également être utilisé pour l'eau déionisée.

L’allemand Gemü, fabricant spécialisé dans les vannes et les composants d’automatisation, vient d’introduire le débitmètre à ultrasons 3040. Il complète ainsi sa gamme de débitmètres à ultrasons constituée du seul modèle C38 SonicLine pour les applications ultra pures, en plus de débitmètres électromagnétiques, à turbine et à ludion.

Grâce aux corps en plastique de haute qualité (PE-HD et PSU), le débitmètre est destiné à des fluides alcalins, toxiques ou agressifs, et peut également être utilisé pour l'eau déionisée. « Les circuits frigorifiques, les procédés chimiques ou encore la distribution d'eau ne sont que quelques exemples de l’éventail des applications du nouveau débitmètre », affirme la société.

Le modèle 3040 permet de mesurer des fluides conducteurs et non conducteurs sur une étendue de débit de 0,3 à 900 l/min, avec un écart de mesure de 2 % de la mesure. Il supporte des conditions de process de -10 à +80 °C, de 0 à 16 bar. Parmi les avantages, on peut signaler des distances amont et aval réduites, une perte de charge très faible, l’absence de pièces mobiles en contact avec le fluide et la réduction maximale des zones mortes.

Compatible pour des diamètres nominaux de DN10 à DN50, le débitmètre dispose d’un écran éclairé intégré en série, permettant d'effectuer la programmation et de consulter tous les paramètres directement sur site. Citons encore la présence d’un système de surveillance intégré pour la détection des tuyaux vides, ainsi que d'un totalisateur et d’un connecteur électrique M12.