Analyseur d’oxygène sans dérive

Le 17/03/2010 à 15:37  

Le transmetteur d’oxygène XPT600 de Michell Instruments se distingue par une cellule de mesure basée sur la technologie thermoparamagnétique non déprimée, assurant l’absence de dérive et de détérioration via la non-diffusion des molécules d’hydrogène dans le capteur.
• Etendue de mesure réglable entre 0-1 % et 0-25 % d’oxygène (autres étendues sur demande)
• Précision inférieure à ±1 % de l’étendue
• Temps de réponse T90 : 70 s ou 45 s (EN 50104)
• Répétitivité : ±0,2 % de l’étendue de mesure
• Linéarité : ±0,5 % de l’étendue (au-delà de 0-5 %), inférieure à ±1 % de l’étendue (0-5 % et au-dessous)
• Stabilités pour un mois : ±0,25 % de l’étendue (stabilité du zéro) et ±0,25 % de l’étendue (stabilité de l’étendue)
• Conditions de fonctionnement : 0,4 l/min pour la cellule de mesure, jusqu’à 3 bar et 45 °C pour l’échantillon (températures plus élevées sur demande)
• Dimensions : 213x180x140 mm pour un poids de 6,3 kg
• Matériau : inox AISI 316 et Viton, autres matériaux sur demande
• Connecteur gaz 1/4 pouce NPT femelle
• Indice de protection IP65
• 2 sorties 4-20 mA avec isolation galvanique (une sortie pour la concentration d’O2 et une pour le gaz de référence)
•2 entrées 4-20 mA pour le gaz de référence et la compensation en pression
•Atex Ex II 2 GD EExd II C T4

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap