Baumer France fête ses 30 ans d’existence

Le 12/10/2016 à 7:53

C’est le 13 septembre dernier que la filiale française du suisse Baumer, fabricant de capteurs, de codeurs, d’instruments de mesure et de composants pour les systèmes de traitement d'image automatisé, a célébré son trentième anniversaire, sur les bords du Lac d’Annecy. Une centaine de personnes, parmi lesquelles les employés de Baumer France, les membres du Comité de direction du groupe et les distributeurs partenaires de la filiale, étaient réunis pour l’occasion.

Créée en 1986 à Bron (Rhône), la filiale française s’est ensuite installée à Fillinges (Haute-Savoie) en 1993.Si elle n’employait que 10 personnes à cette époque, Baumer France poursuit actuellement le recrutement de personnels, pour dépasser normalement les 50 employés en 2017. L’objectif est de renforcer la proximité avec les clients, en apportant plus de réactivité, de support et de services.

Félicité par Oliver Vietze, CEO du groupe Baumer, Alain Labrosse, président de la filiale française, confirme également la stratégie de croissance de la société sur le marché hexagonal, en s’appuyant sur le lancement de produits innovants dans le domaine de la vision industrielle et des capteurs de profils, mais aussi sur la volonté de poursuivre l’extension des gammes de produits existantes.

« L’un de nos prochains défis sera de relancer la marque Bourdon (société française acquise en 2005) reconnue dans le domaine du process pour la qualité de ses manomètres et ses thermomètres standard. En plus de proposer une gamme de produits en stock livrés sous 48 h, nous comptons également sur des prestations de services puisque, depuis début octobre, Bourdon peut livrer ses produits sous 48 h avec un certificat de calibration », précise Alain Labrosse.

Le développement de Baumer sur le marché français passe par ailleurs par une spécialisation et le développement de produits et de solutions destinés à des industries cibles telles la machine d’assemblage, les machines d’emballage et l’agroalimentaire. « Avec un chiffre d’affaires record de plus de 25 millions d’euros, nous ne pouvons qu’être raisonnablement optimistes pour les dix prochaines années et en ligne avec l’objectif du groupe de doubler le chiffre d’affaires en 2020 », conclut Alain Labrosse.