Capteur de position : 100 micromètres d’épaisseur, record battu!

Le 16/06/2008 à 19:28  

La société britannique Zettlex Printed Technologies vient de lancer un capteur de position aussi fin qu’une feuille de papier. Son secret ? Une technologie brevetée basée sur les ondes radio.

Difficile de faire plus fin. Avec une épaisseur d’à peine 100 micromètres, le capteur de position mis au point par la société anglaise Zettlex Printed Technologies a de quoi surprendre. Aussi fin et léger qu’une feuille de papier, il est destiné à toutes les applications embarquées nécessitant une grande précision (défense, aéronautique, etc.). Pour cela, Zettlex a développé (et breveté) un principe particulièrement innovant. La société utilise des encres conductrices pour imprimer des pistes sur un plastique transparent, et former ainsi une antenne radio. « Tout repose ensuite sur l’interaction électromagnétique entre cette antenne et une cible passive, explique Mark Howard, directeur général de Zettlex. Lorsque la cible passe dans le champ de l’antenne, elle provoque une perturbation spécifique qui génère une sorte de “signature électronique”. C’est en analysant cette signature que nous pouvons reconnaître la cible et calculer sa position par rapport à l’antenne. »
Une technologie robuste
Le capteur reconnait ainsi, sans contact, plusieurs types de cibles, et détermine leur position avec une grande précision: 1’’ pour les capteurs angulaires, 1 µm pour les capteurs linéaires.
L’autre intérêt de la technologie, c’est sa robustesse. « Contrairement aux capteurs optiques ou capacitifs, qui sont sensibles aux conditions ambiantes, nos capteurs assurent la même précision en environnement difficile », indique Mark Howard. Les capteurs peuvent être utilisés dans une gamme de température allant de -55 à 200 °C (les températures limites étant déterminées par les matériaux utilisés dans la fabrication de la cible et de l’antenne). Ils fonctionnent sous l’eau, dans la vapeur sous pression, et résistent à des chocs allant jusqu’à 1000 g. Enfin, « ils utilisent une fréquence radio spécifique pour s’affranchir des perturbations électromagnétiques ambiantes ».
Les capteurs de Zettlex sont disponibles en version linéaire, angulaire ou curviligne. En version linéaire, les capteurs offrent une étendue de mesure allant jusqu’à 2700 millimètres. La technologie est déjà utilisée dans des applications spécifiques telles que les drones, les équipements pétroliers ou la télésurveillance. Le prix (de 10 à 10000 euros) dépend fortement des applications. La société Zettlex est basée à Cambridge (en Grande-Bretagne). Elle n’est pas encore représentée en France.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap