Krohne renforce son offre de débitmètres

Le 21/09/2017 à 7:21  

Le groupe allemand Krohne, fabricant de solutions d’instrumentation de process, vient d’étendre son offre de débitmètres, en introduisant un modèle à ultrasons en ligne Optisonic 4400 pour les hautes températures et les hautes pressions (voir photographie) et des modèles à effet Coriolis Optimass 2400 et Optimass 6400 pour les canalisations de grands diamètres.

Les nouvelles versions du débitmètre à ultrasons Optisonic 4400 peuvent ainsi supporter des températures de process de -45 à +600 °C (version HT) ou des pressions de process jusqu’à 490 bar (HP). Successeur de l'UFM 530 HT et se caractérisant par une précision de ±0,5 % ± 5 mm/s (2 cordes), pour une étendue de mesure de 0,5 à 20 m/s, l'Optisonic 4400 HT est destiné aux applications de sel fondu ou d'huile thermique synthétique/HTF dans des centrales à énergie solaire concentrée (CSP), les hydrocarbures liquides à température élevée dans les raffineries de pétrole ou la mesure de l'eau d'alimentation dans les centrales thermiques au charbon.

Avec une précision de ±1 % de la valeur mesurée ± 10 mm/s de 0,5 à 20 m/s, la version HP, elle, vise les applications telles que les injections d'eau/de produits chimiques dans des puits, les réseaux de transport dans l'industrie du pétrole et du gaz, les unités pétrochimiques ou les usines chimiques.

En ce qui concerne l’extension vers les grands diamètres, les débitmètres à effet Coriolis Optimass 2400 et Optimass 6400 sont désormais disponibles respectivement jusqu'au DN400 (quatre tubes droits) et jusqu’aux DN150 et DN200. Conformes aux agréments des MID et OIML pour les transactions commerciales gaz et liquide, SIL 2/3 et aux directives API et AGA, ils sont destinés aux industries de la pétrochimie, du pétrole et du gaz (chargement et ravitaillement d'hydrocarbures en vrac, GNL).