L'Exera a présenté les résultats de plusieurs campagnes d'évaluation

Le 24/09/2014 à 20:24  

C'est à l'occasion d'une journée technique organisée mardi 23 septembre dernier, à Paris, que l'association des Exploitants d'équipements de mesure, de régulation et d'automatismes (Exera) a notamment présenté les résultats de plusieurs campagnes d'évaluation menées avec le concours de l’Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris) sur des détecteurs de HF ou de HCl à poste fixe, des détecteurs multigaz portables et des chromatographes en phase gazeuse portables. La cinquantaine de personnes présentes ont ainsi pu découvrir que les détecteurs de HCl et les détecteurs multigaz portables sont des appareils qui fonctionnent globalement bien, même si un certain nombre de précautions sont à prendre en compte.En ce qui concerne les détecteurs de HF, les résultats ont révélé quelques (mauvaises) surprises. Enfin, « l’évaluation de trois chromatographes en phase gazeuse a démontré qu’il existait des matériels d’analyses rapides des COV d’encombrement réduit les rendant transportables, voire portables pour l'un des modèles. Si leurs performances sont très convenables, leur utilisation nécessite cependant un opérateur compétent », annonce Jacques Lachenal (Exera).