Le débitmètre à ultrasons portable renforce ses fonctions

Le 01/06/2010 à 0:00  

Le français Ultraflux étend sa gamme de débitmètres à ultrasons portables avec un modèle haut de gamme doté de fonctionnalités avancées (fonction “oscilloscope”, enregistreur…).
Les débitmètres à ultrasons portables ont beau être utilisés sur site et d’une manière ponctuelle, ils doivent néanmoins pouvoir proposer des fonctionnalités avancées afin d’assurer la résolution du moindre problème de débit constaté sur une canalisation. Le français Ultraflux, qui proposait jusqu’ici un modèle plutôt basique avec le MiniSonic P, a développé un débitmètre à ultrasons portable plus haut de gamme, référencé UF 801-P et reposant toujours sur la méthode de différence de temps de transit. « Contrairement au MiniSonic P limité en termes de fonctionnalités, l’UF 801-P se positionne davantage comme un appareil pour “expert”, grâce notamment au développement d’un nouveau traitement numérique de signal », explique Laurent Bonfils, commercial chez Ultraflux.
Parmi les fonctionnalités du UF 801-P, citons des logiciels de correction multiproduits, une prise en compte des transitions laminaire/turbulent, la mémorisation de trois configurations (enregistreur de 4 Mo) et une fonction “oscilloscope”. « Cette fonction aide l’utilisateur à l’installation et au diagnostic, grâce également à un écran LCD rétro-éclairé de 14 lignes de 20 caractères chacune et à un clavier de 7 touches dont 2 en affectation dynamique », précise M. Bonfils. On trouve, par ailleurs, des fonctions optionnelles de mesure d’épaisseur des conduites et de mesure de température(calorimétrie).
Version mono ou biconduite
Remplaçant le DigiSonic E+ introduit il y a une quinzaine d’années, le débitmètre portable UF 801-P est destiné aux applications de diagnostics et de contrôles de n’importe quel type de liquides, même non-conducteurs, et de conduites dans les secteurs nucléaires, agroalimentaires, pharmaceutiques et chimiques, du traitement de l’eau, du génie climatique, des bureaux d’expertise, de la sectorisation (recherche de fuites d’eau), etc. Côté spécifications, il affiche une étendue de mesure comprise entre 1 mm/s et
45 m/s selon les applications, une précision typique de 0,5 % de la valeur lue, une répétabilité de 0,2 %, une linéarité de 0,1 % (sur banc), une perte de charge et une dérive dans le temps nulles, d’où une maintenance réduite. Le débitmètre propose le comptage volumique du centilitre jusqu’à 100 m3, et la mesure simultanée sur une ou deux conduites différentes (version mono ou biconduite)…
Associé au même jeu de sondes que celui utilisé pour le Mini-Sonic P (pour des diamètres allant de 6 mm à plusieurs mètres), le boîtier IP67 (de dimensions 220x115x64 mm pour un poids inférieur à 1 kg) peut accueillir une sortie analogique et deux sorties relais statiques, qui peuvent être utilisées en sorties fréquence, ainsi que des modules optionnels (deux entrées 4-20 mA, une entrée pour une sonde de température Pt100, deux entrées 0-5 V, deux entrées contact…). L’autonomie de l’UF 801-P peut atteindre 14 h en continu et le débitmètre peut transférer les données à un PC via un port RS-232.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap