Le radar à ondes guidées s’invite sur les petits réservoirs

Le 13/08/2007 à 0:00  

IFM Electronic met sur le marché un capteur radar à ondes guidées pour des équipements d'automatismes : machine outils, machines à laver industrielles, équipements mécaniques, hydrauliques… partout où on a besoin d’une mesure de niveau sur un réservoir de petite taille.
Amener le prix d'un capteur radar à ondes guidées à celui d'un capteur à flotteur : c'est l'objectif visé par IFM Electronic en lançant sur le marché l'efector gwr, le premier capteur radar à ondes guidées pour des applications d'automatismes. « A environ 250 euros, nous nous situons au même niveau de prix qu'un capteur capacitif, souligne Claude Perrisset, chef produit chez IFM Electronic. Le flotteur, aux alentours de 150 euros dans sa version mono-niveau, reste compétitif, du moins si on s'en tient qu'au prix ».
Après avoir été ces dernières années la principale innovation en matière de capteurs de process, le “radar filoguidé” fait donc son entrée dans le monde des capteurs pour automatismes industriels: il peut ainsi répondre au besoin de la mécanique, de l'usinage, et bientôt de l'hydraulique (le capteur fonctionne pour l'instant sur les liquides aqueux. Il devrait être bientôt compatible avec les huiles).
La longueur de la tige de l'efector gwr est de 26, 47 ou 72 cm. Si besoin est, la sonde peut tout simplement être raccourcie (coupée) par l'utilisateur et être adaptée à la cuve. On est loin des tiges de 30, 40 voire 60 mètres proposés par les fournisseurs d'instrumentation de process pour la mesure sur des cuves remplies de solides ou liquides.
Ce principe, développé il y a une dizaine d'années, consiste à utiliser une tige pour guider l’onde d’un émetteur/récepteur radar (le temps de l'aller-retour étant proportionnel au niveau).
« Face au capteur à flotteur, le capteur radar gagne par sa fiabilité, Il supporte mieux les fluides chargés, précise M. Perrisset. Sa tenue en température jusqu'à 80 °C lui donne l'avantage sur les capteurs capacitifs, et sa mesure n'est pas perturbée par les effets de colmatage ou la présence de mousse ».
Le capteur est proposé en version analogique avec deux sorties ou en version détecteur avec 4 seuils, associés deux par deux pour une régulation des niveaux “vide” et “plein”.
Le capteur est directement monté dans la cuve par un raccord process G 3/4 ou une bride à visser. Un afficheur numérique permet la programmation des seuils de commutation et indique le niveau en centimètres.
L'incertitude de l'efector gwr est évaluée à ± 5 % de la valeur mesurée et la répétabilité à ± 2%.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap