Le transmetteur d’humidité prend la voie des airs

Le 21/12/2010 à 0:00  

E+E Elektronik vient de dévoiler sa première offre de mesure multiparamètre (humidité, température et CO2) sans fil avec la série EE240, composée d’un transmetteur, de sondes interchangeables, de deux stations de base, d’un routeur et d’un module d’extension.

L’intérêt des industriels pour les technologies sans fil ne faiblit pas. « Il y a une forte demande concernant la transmission radio, constate Bertram Walter, directeur commercial de la filiale française d’E+E Elektronik. Dans les applications de stockage et les grands sites industriels, la mise en place de transmetteurs de mesure sans fil devient très intéressante en termes de coûts face à une solution avec câbles blindés torsadés. Les industriels évitent en effet les investissements liés, entre autres, à la pose de câbles sur des distances pouvant aller jusqu’à plusieurs centaines de mètres ». Pour répondre à ce genre d’applications, le spécialiste autrichien de la mesure d’humidité vient de dévoiler la série EE240 qui comprend un transmetteur, un choix de sondes, deux stations de base, un routeur et un module d’extension. Le transmetteur proprement dit, référencé EE244 et qui s’appuie sur la conception de la série EE22, peut accueillir trois sondes de mesure (seulement deux s’il doit être alimenté via un adaptateur externe) et un afficheur en option. Il fonctionne en standard sur quatre piles AA, ce qui lui assure une autonomie de trois ans (relevé des mesures toutes les 15 minutes). Le protocole de communication sans fil mis en œuvre est le XBee. Partageant les mêmes couches PHY et MAC que celles du ZigBee (IEEE 802.15.4), ce protocole développé par l’américain MaxStream(1) fonctionne à une fréquence de 2,4 GHz, une puissance RF de 10 mW, une portée théorique d’une centaine de mètres en intérieur et jusqu’à 1 km en champ libre. Pour répondre au plus large éventail possible d’applications, différentes sondes interchangeables existant déjà dans le catalogue d’E+E Elektronik peuvent être montées sur le transmetteur EE244. On trouve trois sondes d’humidité et de température (étendues de mesure de 0-95 % HR et -40 à +85 °C ou 0-100 % HR et -40 à +80 °C, précisions de ±2 ou ±3 % HR et ±0,1 ou ±0,3 °C) et deux sondes de température (-40 à +80 °C, ±0,1 °C). Une sonde de dioxyde de carbone (CO2) sera prochainement disponible et affichera des étendue de mesure de 0-2 000 ppm, 0-5 000 ppm et 0-10 000 ppm, et des précisions de ±[50 ppm + 2 % de la valeur maximale], ±[50 ppm + 3 %
de la valeur maximale] et ±[100 ppm + 5 % de la valeur maximale]. Pour créer leur réseau sans fil, les utilisateurs ont également le choix entre deux stations de base sur rail DIN, en plus des modules d’extension EE243 sur rail DIN et des routeurs EE244-R.
500 transmetteurs en réseau
Supportant jusqu’à dix transmetteurs, un routeur assure le contournement d’obstacles ou l’extension du réseau. « Une première station de base (EE241), alimentée par une tension de 24 V alternatifs ou  continus, est, quant à elle, disponible pour les connexions point-à-point. La configuration de chacune des quatre sorties analogiques 4-20 mA et/ou 0-  5/10 V se fait en usine, selon le besoin de l’utilisateur », annonce M. Walter. Pour des réseaux plus complexes, à savoir comportant jusqu’à 500 émetteurs ou gérant environ 2 000 valeurs, la société a prévu la station de base EE242. « Ce module est paramétrable par l’utilisateur et dispose d’un serveur Web et d’un port Ethernet. Ce qui garantit une intégration simple au réseau d’entreprise et un accès facile à la configuration individuelle des capteurs et aux données, depuis n’importe quel PC », conclut M. Walter.
Cédric Lardière

(1) MaxStream a été racheté en 2006 par Digi International.


 

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap