Les transmetteurs de pression et de température prennent la voie des airs

Le 27/07/2010 à 14:52  

Fervent partisan des communications sans fil, Siemens a introduit une offre dans le domaine du WirelessHart avec deux transmetteurs, une passerelle et un adaptateur.
L’allemand Siemens a notamment bâti sa réputation dans le domaine des communications industrielles, avec des automatismes (process et fabrication) aux standards Ethernet, Profinet, Profibus et autres liaisons sans fil. A côté de la télésurveillance via GSM/GPRS/Edge et des équipements mobiles avec le WLAN, la société s’est investie depuis quelques années dans le WirelessHart (voir Mesures n° 824), au travers de sa participation à la Hart Communication Foundation (HCF). Moins de un an après l’officialisation de la spécification, la société a lancé son offre WirelessHart avec quatre premiers équipements : la passerelle IE/WSN-PA Link, l’adaptateur Sitrans AW200 et les transmetteurs Sitrans P280 et Sitrans TF280.
Le modèle Sitrans P280 est un transmetteur de pression utilisant un principe de mesure piézorésistif. Il est capable de fonctionner sur une étendue de mesure de 0-2, 0-10, 0-50, 0-200 et 0-400 bar absolus et en manomètre avec une erreur de mesure (incluant l’hystérésis et la répétabilité) inférieure à ±0,325 % de la pleine échelle. Quant au Sitrans TF280, il s’agit d’un transmetteur de température Pt100, à 2, 3 ou 4 fils. Son étendue de mesure s’étend de -200 à +850°C avec une précision de mesure inférieure 0,5 % de la gamme ou 0,5 °C. Les capteurs sont très proches de ceux des transmetteurs existants (Sitrans P DSIII pour la pression et Sitrans TF pour la température).
Le choix de lancer des transmetteurs pour ces deux grandeurs physiques tient surtout au fait qu’il s’agit des grandeurs les plus utilisées et que les technologies de mesure sont les moins consommatrices d’énergie… pas suffisamment toutefois. « Nous avons en effet dû redévelopper des éléments concernant le temps de réponse des appareils, la transmission de l’information et la consommation pour, dans ce dernier cas, accroître l’autonomie des batteries », explique Christophe Barbier, responsable des produits pour l’instrumentation au sein de la division Auto-mation Technology de Siemens France.
Pour pallier le manque actuel de transmetteurs Wireless disponibles sur le marché, la société proposera bientôt l’adaptateur Sitrans AW200 qui permet l’intégration de n’importe quel appareil disposant d’une sortie 4-20 mA Hart dans un réseau WirelessHart. L’adaptateur possède une entrée point à point 4-20 mA supportant jusqu’à 4 équipements Hart en mode “multidrop” dans le cas d’une alimentation externe et d’une batterie pouvant également alimenter le transmetteur sur lequel il est installé.
Le dernier élément de l’offre est la passerelle IE/WSN PA-Link dont le rôle et de connecter les équipements WirelessHart à un système de contrôle-commande (Simatic PCS 7 ou S7, systèmes hôtes d’autres fabricants) ou une station de maintenance, par exemple. « La passerelle intègre également un gestionnaire de réseau pour le configurer, en optimiser les performances et ajuster les paramètres de sécurité », ajoute Patrick Brassier, chef produits communications industrielles au sein de la division Industry Automation de Siemens France. La IE/WSN PA-Link dispose d’une interface Ethernet, de serveurs Web et OPC de la Hart Communication Foundation et supporte jusqu’à 100 périphériques WirelessHart.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap