Mesures physiques : Sick s’ouvre au niveau et à la pression

Le 16/11/2009 à 21:31

La société allemande s’est lancée dans l’instrumentation industrielle avec, dans un premier temps, des transmetteurs de pression et des capteurs de niveau dans le but de proposer une offre globale.

L’Allemand Sick est (re)connu depuis des dizaines d’années dans le domaine des capteurs industriels pour la logistique, l’automatisation de fabrication et des process, avec un catalogue de détecteurs, de systèmes de sécurité, de codeurs, etc. Au mois de juin dernier, la société a annoncé son ambition d’accentuer sa présence sur le secteur de l’instrumentation industrielle en développant une offre en mesure de niveau et de pression. « Il s’agit de proposer une offre globale vis-à-vis de nos clients, ces derniers recherchant toujours à réduire le nombre de fournisseurs », avance Vincent Morelle, spécialiste produits pour les capteurs hautes performances, les codeurs et l’instrumentation industrielle chez Sick France.
La nouvelle offre regroupe les détecteurs à lames vibrantes pour liquides LFV et solides LBV et les capteurs de pression pour liquides et gaz PBS, PBT et PFT. Des capteurs de débit et de température devraient d’ailleurs compléter ces séries d’ici à 2011. L’entreprise s’est appuyée sur des développements internes et sur des partenariats pour proposer d’emblée une offre capable de concurrencer celle d’IFM Electronic. C’est le cas en particulier du capteur de pression piézoélectrique PBS, qui intègre également un convertisseur de mesure et un afficheur LCD 14 segments. « Les utilisateurs peuvent paramétrer le capteur via l’écran et trois boutons. Le boîtier pivotant du PBS assure, lui, une visibilité jusqu’à 330 ° », affirme Vincent Morelle. Côté spécifications, le capteur de pression PBS supporte les mesures absolue, relative et composée (pour les dépressions) dans une plage de mesure comprise entre 0-1 bar relatif et 0-600 bar relatifs. Il affiche une précision de ± 1 % de la plage de mesure, 2 sorties TOR (Tout-Ou-Rien) ou 1 ou 2 TOR et 1 sortie analogique (4-20 mA ou 0-10 V). Les modèles PBT et PFT (à membrane affleurante) sont des transmetteurs de pression pour les applications spéciales. Ils ne disposent plus d’afficheur, mais sont disponibles pour des températures jusqu’à + 100 °C, voire + 125 °C ou + 150 °C en option, des précisions de mesure divisées par deux ou par quatre, une plage de mesure descendant jusqu’à 0-0,1 bar relatif, etc.

Mesures de niveau TDR et à fourches vibrantes

Les séries de capteurs de niveau à fourches vibrantes LFV et LBV se distinguent également par leur configuration modulaire et se présentent sous la forme d’un capteur et d’un boîtier en plastique, aluminium ou inox. Il existe deux capteurs pour le LVF300 : le modèle 310, qui est une version compacte dotée de fourches de longueur unique, et le 330 avec une extension rigide d’une longueur maximale de 6 m (précision de mesure de ± 2 mm). On trouve également un choix d’interfaces mécaniques (bride de soudage, pas de vis), des versions haute température (+ 150 °C et + 250 °C),  des sorties analogiques 4-20 mA et/ou TOR… « Les applications typiques sont l’indication de débordement et la protection contre la marche à vide des pompes. Le LFV300 vise directement le monde du process », explique Vincent Morelle. Toujours dans le domaine de la mesure de niveau pour liquides, la société allemande propose le capteur de remplissage LFT, qui est basé sur la technologie d’ondes guidées (Time Domain Reflectometry). En sus d’une plage de mesure allant de 30 à 1 990 mm pour une précision de ± 3 mm, ce capteur peut être installé sur des cuves en métal et en plastique. Pour les applications faisant intervenir des matériaux en vrac, il existe désormais la série LBV300 avec les capteurs à fourches vibrantes 310 (compact), 320 (extension par câble jusqu’à 80 m) et 330 (extension rigide jusqu’à 6 m), la précision de mesure étant toujours de ± 10 mm. Contrairement aux capteurs à palles rotatives, la méthode à fourches vibrantes, donc sans partie mobile, réduit les risques d’usure et de casse.