Pas besoin d’encre pour imprimer les étiquettes de repérage des câbles…

Le 27/02/2008 à 0:00  

Phœnix Contact met sur le marché une imprimante sans encre pour imprimer les étiquettes de repérage des câbles, blocs de jonction et appareillages. Autre atout, celle-ci est rapide… Par son principe, la Bluemark de Phœnix Contact rappelle un peu les imprimantes thermiques qui, pour imprimer un motif ou un caractère, appliquent localement des points de chaleur sur un papier thermosensible. Une réaction chimique locale fait alors “ressortir” les motifs ou les caractères à imprimer. Cela dit, le principe de la Bluemark est totalement différent. Le support d’impression est ici un matériau plastique rigide qui a la propriété de polymériser lorsqu’il reçoit un faisceau d’ultraviolets. La polymérisation du matériau a, un peu comme pour le papier thermique, pour effet de rendre visibles les motifs ou les caractères “imprimés”. L’“impression” se fait au cœur du matériau. Les motifs imprimés sont donc particulièrement résistants, notamment aux produits de nettoyage ou aux frottements. Cette imprimante travaille à sec, elle n’utilise ni solvant ni encre ni poudre. Cette caractéristique lui ouvre des champs d’applications inaccessibles à d’autres matériels, comme par exemple l’utilisation en salle blanche. Le support d’impression se présente sous la forme de plaques plastique relativement rigides et prédécoupées. Une fois la plaque imprimée, les étiquettes peuvent être découpées (à la main). Si les étiquettes pour appareillages sont simples (il s’agit de petits rectangles de quelques millimètres d’épaisseur), celles pour les blocs de jonction sont un peu plus complexes (elles comportent des ergots permettant de les clipser dans les alvéoles présentes sur les blocs), et celles pour les câbles le sont encore plus (elles ressemblent aux emballages en carton prépliés qui, une fois dépliés, se transforment en boîtes). Le rythme d’impression est très élevé, voire 10000 étiquettes à l’heure. Les planches en plastique qui servent de support aux étiquettes sont relativement de petite taille (de 12 x 7,5 cm).Un chargeur intégré sur l’imprimante peut recevoir jusqu’à 20 planches. Un système automatique de reconnaissance contrôle le sens d’introduction de la planche et fait pivoter à 180° si nécessaire le sens d’impression. L’imprimante dispose d’une interface USB et peut également être connectée en réseau via Ethernet ou être commandée via une connexion Bluetooth.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap