Un chef d'orchestre pour les simulations temps réel

Le 06/11/2007 à 0:00  









 

 

 

 

Avec la nouvelle version de son logiciel de prototypage et de simulation RT-Lab Orchestra, Opal-RT donne la possibilité de pouvoir désormais intégrer rapidement des modèles de différentes provenances, et de les faire communiquer en temps réel et de manière transparente grâce à un bus de données virtuel.
La société française B2i est un bureau d'études et d'ingénierie travaillant principalement avec les industries aéronautique, automobile et ferroviaire. Des domaines où l'on voit s'accroître sans cesse la taille des projets et des modèles, tout comme la variété des outils de modélisation à utiliser. Et ces contraintes sont très souvent incompatibles avec des objectifs de réduction des coûts et de diminution du temps de mise sur le marché. Dans ce contexte, et de par son contrat de distribution exclusive avec le groupe canadien Opal-RT, B2i est désormais en mesure de proposer des solutions de simulation temps réel de systèmes complexes, mettant en jeu sous-systèmes physiques et sous-systèmes logiciels, et cela quelle que soit l'interface ou le logiciel utilisé.
Opal-RT vient en effet d'annoncer RT-Lab Orchestra, qui est une interface de programmation (ou API, Application Programming Interface) disponible dès à présent pour RT-Lab, plate-forme de simulation distribuée et de modélisation pour les systèmes électriques ou électroniques. Son fonctionnement est basé sur la création d'un bus de données virtuel, appelé Orchestra. Sur ce bus viennent se connecter des ressources CPU (si le calcul demande des capacités CPU importantes), des entrées/sorties réelles ou simulées, et des modèles de simulation (pour ces derniers, Opal-RT a conclu des accords de partenariat avec les principaux éditeurs du marché). Il est ainsi possible de connecter au réseau temps réel des modèles Matlab Simulink, Statemate, Amesim, Labview, SimPowerSystems 3, Canoe, Altia, ou encore des programmes en C, C++ ou ADA. Le logiciel crée des modules d'échanges de données pour permettre à tous ces logiciels de communiquer à travers le bus commun, basé sur une communication producteur / consommateur. Tous les modèles hétérogènes sont synchronisés, et cela même lorsque ces modèles tournent à des fréquences différentes.
Mais RT-Lab Orchestra ne se contente pas de distribuer des calculs issus de plates-formes logicielles différentes. « Il permet aussi et surtout de remplacer progressivement et de manière transparente des modèles logiciels par des éléments réels, ajoute Guillaume Boué, ingénieur commercial pour la partie RT-Lab chez B2i. Cela constitue une première, car il était auparavant impossible de conserver le même logiciel pour tout le cycle de conception d'un système, depuis la simulation pure jusqu'aux tests finaux ». Pour les prototypes réels, cette possibilité d'insérer des éléments réels entraîne une réduction du nombre d'essais. La mise au point des systèmes (avioniques, automobiles ou autres) s'en trouve fortement accélérée. D'autre part, les tests sont effectués sur des versions de système toujours à jour, car tous les concepteurs travaillent sur le même projet, qui s'enrichit en temps réel. Ce n'est pas toujours le cas avec les approches traditionnelles. Car lorsqu'il faut plusieurs mois pour produire un prototype réel, il arrive que celui-ci ne bénéficie pas des versions les plus abouties de tous ses composants.
Grâce à un atelier de conception virtuelle capable de distribuer des calculs temps réel complexes, de faire dialoguer des modèles issus de logiciels différents, et d'intégrer des éléments réels de manière complètement transparente, Opal-RT signe une interface inédite permettant aux industriels des économies de temps et d'argent. Toutefois, Orchestra reste une API, et son achat nécessite de disposer en interne de compétences avancées en programmation, d'autant plus que RT-Lab ne tourne que sous des systèmes d'exploitation temps réel comme Linux ou QNX. Mais Patrick Allal, directeur général de B2i, a du répondant : « C'est la raison de notre accord de partenariat avec Opal-RT. Beaucoup plus qu'un simple distributeur, notre société propose à ses clients un accompagnement dans leurs projets de simulation, et nos services techniques sont là pour programmer sur demande toutes les interfaces nécessaires ».

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap