Une solution pour simplifier les câblages à la sortie des jauges

Le 19/09/2005 à 0:00  

Fini les kilomètres de câbles à la sortie des jauges de contraintes : des amplificateurs modulaires, lancés par HBM en octobre dernier, s’installent au plus près des jauges et permettent de les raccorder au bus Can…

L’ idée n’est pas nouvelle. Raccorder un capteur à un bus de terrain afin de simplifier les câblages, d’autres fournisseurs y avaient pensé bien avant que HBM ne lance son système CanHead… L’intérêt de cette solution, c’est qu’elle s’adresse à des applications jusqu’alors inexploitées : les mesures extensométriques par jauges de contraintes. Dans ce domaine, il est fréquent d’utiliser plusieurs centaines, voire plusieurs milliers de jauges, et de les raccorder au système d’acquisition par des centaines de mètres de câbles. « Outre le coût d’une telle architecture et le temps passé à raccorder les différentes voies de mesure, il y a d’importants risques d’erreurs de câblages, indique Patrick Robert, ingénieur technico-commercial chez HBM. De plus, il ne faut pas négliger les inconvénients du poids des torons de câbles, notamment lors des essais en vol ».

L’idée de la solution CanHead, c’est de rapprocher les amplificateurs au plus près des points de mesure, et de les raccorder ensuite au système d’acquisition à travers le bus Can. Entre un boîtier CanHead et le système d’acquisition, il n’y a donc plus qu’un seul câble pour transférer toutes les données… « Pour une application impliquant 1 000 voies, l’industriel peut ainsi gagner jusqu’à 110 euros par point de mesure », estime M. Robert.

Autre intérêt, la solution est très modulaire. Chaque boîtier CanHead peut être raccordé à dix voies de mesure, et il est possible d’assembler jusqu’à douze boîtiers sur une seule carte ML74 du système d’acquisition MGCPlus de HBM. Enfin, CanHead est constitué d’une platine de raccordement sur laquelle est “clipsée” l’électronique (amplificateur et convertisseur analogique/numérique). Il est donc possible de réutiliser plusieurs fois le même amplificateur au cours d’un essai, ou de préparer les câblages d’un essai alors qu’un autre est déjà en train de se dérouler.

Chaque système CanHead comprend un module amplificateur, une voie spécifique utilisée pour la compensation de température et les borniers de raccordement des jauges… le tout dans un boîtier de 180x40x120 mm pesant près de 570 g.

CanHead est essentiellement destiné aux industries aéronautiques, automobiles, et à la surveillance d’ouvrages de génie civil. 
Le coût d’un système CanHead s’élève à près de 2 200 euros (pour 10 voies de mesure). 
 

Caractéristiques

· Type de jauges : quart de pont ou demi-pont

· Résistances : 120, 350, 700 et 1000 ohms

· Fréquence porteuse de l’amplificateur : 600 Hz

· Alimentation des jauges : 0,5, 1 ou 2,5 V

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap