Wika lance sa nouvelle génération de pressostats

Le 02/11/2017 à 13:33

L’allemand Wika, fabricant de capteurs et transmetteurs de pression, vient d’introduire le pressostat électronique PSD-4, une nouvelle génération prête pour l’industrie du futur. En plus de l’intégration en standard de l’interface IO-Link, le PSD-4 a été encore « survitaminé » (dixit le fabricant) par rapport à la série précédente PSD-30.

Le PSD-4 affiche en effet une commutation et un signal de sortie deux fois plus précis à, respectivement, 0,5 % et 0,25 %, un temps de réponse de commutation divisé par trois (3 ms), une dérive de mesure à long terme divisée par deux (0,1 %), une échelle de mesure du signal de sortie réglable avec une rangeabilité de 5:1, des fonctions d’autodiagnostic, etc.

Parmi les autres caractéristiques, citons un capteur de pression métallique soudé sur le corps du pressostat, une étendue de mesure de 0-0,4 bar à 0-1 000 bar, une surpression jusqu’à deux fois l’échelle (jusqu’à 600 bar) ou 1,5 fois au-delà.