LMI affiche une double actualité

Le 04/03/2021 à 22:36  

En ce début d’année, le spécialiste canadien du scan 3D a promu Mark Radford au poste de CEO succédant à Terry Arden, et procède d’autre part au rachat de l’américain FringeAI, qui développe une solution d’inspection clé en main basée sur l’IA.

Le canadien LMI Technologies, spécialiste du scan et de l’inspection 3D en ligne, vient de faire l’acquisition de la société américaine FringeAI, qui développe des solutions d’inspection clé en main basées sur des technologies d’intelligence artificielle (IA), d’Internet industriel des objets (IIoT) et de 5G. Cette offre s’adresse aux industries manufacturières qui veulent améliorer la précision et l’efficacité du contrôle qualité en exploitant ces technologies, sans disposer des compétences ou des ressources nécessaires pour les implémenter.

FringeAI propose ainsi un package qui comprend, d’une part, des pipelines optimisés pour l’inspection et utilisant des réseaux de neurones convolutifs, d’autre part, des capteurs 3D à coût réduit pour un déploiement en périphérie (edge), et enfin des services de mise au point et de support accessibles dans le cloud.

« Le rachat de FringeAI élargit le champ de nos solutions et fournit une expérience clients qui va au-delà de l’approche actuelle de développement DIY (Do It Yourself) de l’IA », explique le nouveau CEO de LMI, Mark Radford.

Ce dernier vient en effet d’être promu à la tête de la société, succédant à Terry Arden présent depuis 18 ans au sein de LMI qu’il va continuer à servir à temps partiel en tant que Chief Brand Officer. Mark Radford avait quant à lui rejoint LMI en 2006 et occupait les fonctions de directeur général des opérations (COO) depuis 2016.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap