Des oscillos petits, mais avec une mémoire d’éléphant…

Le 28/05/2007 à 0:00  

Agilent Technologies enfonce le clou : elle vient d’annoncer une troisième gamme d’oscilloscopes portables, que l’on peut qualifier d’intermédiaire, et qui se distingue par sa taille mémoire et la qualité de son écran.
Il y avait la série 6000 (100 MHz-1 GHz) haut de gamme introduite en février 2005 et la série 3000 (60-200 MHz) économique annoncée en avril 2005. Voici maintenant la série 5000, avec sa bande passante de 100 MHz à 500 MHz. « Avec cette série 5000, nous nous attaquons au marché du TDS3000B de Tektronix, la référence dans ce secteur. Nous arrivons avec deux atouts de taille : une profondeur mémoire de 1 Mpoints (contre 10 Kpoints) et des capacités d’affichage bien supérieures », résume Peter Kasenbacher, responsable produits d'Agilent Technologies pour l’Europe et le proche Orient. La série 5000 est disponible en 2 ou 4 voies pour des bandes passantes de 100 MHz (échantillonnage à 2 Géch./s), 300 MHz (2 Géch/s) et 500 MHz (4 Géch./s). La fréquence d’échantillonnage dans le mode “temps équivalent” (donc pour les signaux répétitifs) atteint 400 Géch./s.
Les nouveaux modèles, au nombre de six, se distinguent surtout par la capacité à mettre en évidence les anomalies du signal. Ils sont en effet dotés de la technologie MegaZoom qui équipe les modèles haut de gamme d’Agilent. Celle-ci se caractérise par la présence d’une profondeur mémoire importante, qui permet de faire une acquisition sur une durée plus importante, ou alors d’obtenir davantage de détails. Autre caractéristique importante, la cadence d’acquisition se fait à 100 000 signaux par seconde, soit 25 fois mieux que le standard du marché (pour cette catégorie d’instruments). Avec un temps mort très réduit entre deux acquisitions, on a peu de risques de laisser échapper un parasite ou une anomalie du signal. La gigue (incertitude sur l’instant de déclenchement) est également mieux mise en évidence. Pour encore mieux mettre en évidence les anomalies du signal, l’affichage se fait sur 256 niveaux d’intensité.
On notera également la taille (161 mm) et surtout la résolution élevée de l’écran (1 024 x 768, standard XGA).
Parmi les fonctions d’analyse, on signalera la présence de fonctions FFT et de détection de pics. Cette série 5000 est dotée de deux interfaces USB (pour connecter une clé mémoire et une imprimante), d’un port USB (pour une connexion à un PC), d’une interface GPIB et d’un port LAN 10/100 Mbit  (LXI Classe C).
Les dimensions (LxHxP) sont de 35,4 x 18,8 x 17,4 cm et le poids est de 4,1 kg. Ces oscilloscopes ne fonctionnent pas sur batterie.
Les prix vont de 3 437 euros (pour le modèle DSO5012A à 100 MHz à 2 voies) à 8 977 euros (pour le modèle DSO5054A à 500 MHz 4 voies).

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap