Deux modules s’associent pour un traitement très personnalisé

Le 04/05/2009 à 10:32  

Un adaptateur associé à la carte FlexRIO de National Instruments autorise la conception d’un module PXI d’acquisition et de traitement de signaux personnalisés.
National Instruments s’est toujours fait le chantre de la modularité. Il insiste désormais sur la flexibilité. Après le lancement l’été dernier de la carte pour le contrôle embarqué Single-Board RIO, il annonce aujourd’hui le modèle FlexRIO. La carte Single-Board RIO comprend un processeur temps réel, un FPGA et des Entrées/Sorties analogiques et numériques intégrés sur une seule et même carte, le tout programmable avec LabView. Cette dernière vise plutôt des applications de contrôle embarqué. La carte FlexRIO reprend le même concept mais s’adresse, elle, à des applications de test et mesures réclamant des capacités de traitements numériques rapides. Mais la flexibilité de cette carte ne réside pas seulement dans la capacité des FPGA qu’elle intègre à réaliser de tels traitements embarqués. Enfichée d’un côté dans un châssis PXI, elle peut recevoir de l’autre côté un module d’Entrées/Sorties interchangeable qui assure l’acquisition et le conditionnement des signaux avant leur transmission au module FPGA. Quatre modules FlexRIO qui se distinguent principalement par le type de FPGA sont disponibles. Mais un seul adaptateur, doté de 54 Entrées/Sorties numériques, est pour l’instant proposé. A l’instar du PXI ou du CompactRIO, National Instruments compte aussi sur ses partenaires pour élargir l’offre. Il propose un kit de développement sur lequel les entreprises s’appuieront pour concevoir un adaptateur répondant à leurs exigences.
Le Canadien Averna a d’ores et déjà conçu un adaptateur IEEE 1394b.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap