L’analyseur de spectre se dote de la fibre optique

Le 09/06/2020 à 9:32  

L’américain Signal Hound, spécialisé dans les solutions de test et de mesure RF, vient d’introduire l’analyseur de spectre temps réel et récepteur SM200C, qui se distingue des versions précédentes par, notamment, la présence d’un port SFP+ 10 Gigabit Ethernet.

L’analyseur de spectre est désormais en mesure de communiquer avec un PC déporté sur une longue distance, grâce à la fibre optique, pour envoyer des commandes et récupérer les paires I/Q calibrées. Les mises à jour du micrologiciel (firmware) se font toujours par l’interface USB 2.0.

On retrouve les mêmes spécifications que celles des versions précédentes : une gamme de fréquence de 100 kHz à 20 GHz, une largeur de bande de résolution de 3 MHz, voire de 10 MHz avec une largeur d’analyse instantanée de 160 MHz, un DANL de -160 dBm entre 700 MHz et 2,7 GHz, une vitesse de balayage soutenue maximale de 1 THz/s, un bruit de phase de -132 dBc/Hz à 10 kHz d’une porteuse de 1 GHz, etc.