L’analyseur de réseau électrique portable dope ses performances

Le 03/11/2008 à 11:10  

Conçu par les bureaux d’études Chauvin-Arnoux et fabriqué dans les usines normandes du groupe français, l’analyseur de réseau et d’énergie triphasés CA 8335 complète la famille Qualistar en offrant des fonctionnalités de mesures, de traitement et d’enregistrement supplémentaires. Cette montée en performance ne se fait toutefois pas au détriment de l’ergonomie d’utilisation de l’appareil.
La famille des analyseurs d’énergie de Chauvin-Arnoux s’élargit. La gamme d’instruments portables Qualistar comptait deux modèles (CA 8332B et CA 8334B). Le nouvel appareil référencé CA 8335 propose des fonctionnalités supplémentaires tout en conservant l’ergonomie d’utilisation nécessaire aux campagnes de contrôle réalisées sur le terrain. Six touches en face avant donnent notamment un accès direct aux principales mesures. « Sa capacité mémoire autorise l’enregistrement pendant un mois de courbes de tendances de tous les paramètres à une cadence d’échantillonnage maximale d’une seconde. Celle des précédents modèles était limitée à 21 et 42 minutes », assure Joël Pannetier, responsable produits de l’entreprise.
De par son design extérieur, le modèle CA 8335 ne peut rejeter son appartenance à la famille Qualistar. Mais si son format et son boîtier sont similaires à celui des CA 8332B et CA 8334B, la plate-forme électronique a quant à elle été complètement repensée. « Cet appareil intègre des convertisseurs analogiques/numériques plus rapides, un processeur plus puissant et une capacité mémoire plus importante », indique Joël Pannetier.
Cet analyseur de puissance et de qualité d’énergie vise toutes les applications de contrôle et de diagnostic pour assurer la continuité de service d’une installation. Mais il veut s’inscrire également dans l’air du temps en surfant sur la vague de l’efficacité énergétique. Car pour optimiser la consommation d’une installation, la première étape consiste à réaliser des mesures afin d’identifier les gisements d’économie puis, de régulièrement effectuer des contrôles pour s’assurer de la pérennité des actions conduites.
Comme tous les appareils de la gamme Qualistar, le CA 8335, doté de quatre entrées courant et quatre entrées tension, mesure tous les paramètres de tension, courant, et de puissance. Il fournit des outils pour réaliser le diagnostic complet d’une installation électrique. Sur l’écran couleur LCD ¼ VGA de 148 mm de diagonale, peuvent être visualisées simultanément les mesures réalisées sur les 4 entrées en mode graphique, vectoriel ou encore sous forme de tableau de valeurs.
Plus de transitoires
Parmi les “plus” de cet appareil figure la mesure de l’Inrush (courant d’appel) dont la durée d’enregistrement peut se faire sur plus d’une minute. La capture des transitoires, jusque-là limitée à 50, passe à 300. L’appareil peut enregistrer 10 000 dépassements de seuil d’alarme de 40 paramètres alors que les modèles précédents étaient limités à l’enregistrement de 4 000 alarmes de 10 types différents.
L’analyseur CA 8335 commercialisé à partir de 3 500 euros pense disposer des arguments pour s’imposer sur les marchés du monde entier. Son interface est proposée en 21 langues (toutes les langues sont disponibles dans l’appareil). De plus, selon les pays, les codes couleurs des câbles électriques varient. Pour que l’appareil puisse être adapté aux usages locaux, Chauvin-Arnoux fournit avec l’appareil un jeu de bagues et de plots de 12 couleurs différentes qui pourront être positionnées à l’extrémité des cordons de mesure.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap