L’analyseur de réseau sort des sentiers battus

Le 05/01/2009 à 15:24  

La société Elcom a exploité la plate-forme CompactRIO de National Instruments pour concevoir un analyseur de qualité des réseaux électriques prêt-à-l’emploi.
Des normes précises existent pour s’assurer que la qualité de la tension électrique a la même signification pour tous. Flicker, creux de tension, harmoniques, variations de fréquences, surtensions… Tous ces paramètres ne doivent pas dépasser les niveaux définis par les normes. Pour s’en assurer, encore faut-il les mesurer. Pour cela, on utilise des analyseurs de qualité des réseaux électriques. Il en existe des versions portable ou fixe. Souvent ce sont des appareils dont l’architecture de mesure et de traitement a été conçue dans cet unique but.
La société tchèque Elcom a choisi une autre voie. Son analyseur de qualité de l’énergie électrique ENA450, destiné à un usage fixe, repose sur CompactRIO, la plate-forme de National Instruments. Il se compose d’une unité processeur auquelle ont été associés trois modules d’acquisition de mesure. Un module supplémentaire peut être intégré pour doter cet appareil de fonction de positionnement GPS et de communication GPRS. Pourquoi avoir choisi cette option ? « Nous pouvons adapter plus facilement, plus rapidement et à meilleur coût, l’ENA450 aux exigences particulières d’une application de surveillance », explique Daniel Kaminsky, directeur de la division instrumentation virtuelle chez Elcom. Côté matériel, l’EN450 est notamment doté de 3 entrées en tension galvaniquement isolées, 4 entrées en courant, de 8 entrées numériques et d’un convertisseur analogique présentant une résolution de 24 bits. Il possède une mémoire embarquée pour le stockage de données pouvant atteindre 2 Go. Côté logiciel, Elcom propose plusieurs outils. ENA-Touch est le logiciel de configuration de l’appareil. ENA-Report autorise le traitement hors-ligne des mesures enregistrées. Enfin, ENA-Web permet de visualiser, de comparer et de réaliser des statistiques de données relevées par un système distribué d’analyseurs et stockées dans une base de données centralisées.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap