Le List a développé une détection de défauts sur les câbles

Le 05/06/2017 à 10:10

Le Laboratoire d'intégration de systèmes et des technologies (List), un institut de CEA Tech, vient de mettre au point le premier démonstrateur embarqué industriel pour la détection de défauts précoces dans les câbles par réflectométrie – il sera bientôt industrialisé par la société Nicomatic – , les anomalies naissantes représentant 45 % des défauts d’endommagements sur les câbles et les systèmes filaires dans les avions.

Sur paire torsadée et quadrax, le démonstrateur détecte et localise des défauts d'endommagement de l'isolant et du blindage plus fins que les détecteurs actuels (endommagement de longueur de 5 mm ou rayon de courbure inférieur ou égal à dix fois le diamètre du câble sous test), ce qui est une première, affirme le List.

Le démonstrateur est basé sur une carte électronique capable d'injecter un signal Orthogonal Multi-tone Time Domain Reflectometry (OMTDR) dans le réseau de câbles. Lorsque ce signal rencontre un défaut, une partie de son énergie est renvoyée vers le point d'injection, l'autre partie continuant à se propager. Après construction du réflectogramme, un algorithme innovant, faisant l’objet de plusieurs brevets, réalise la fusion des résultats provenant de plusieurs méthodes de posttraitement pour fournir un diagnostic robuste et multicritère.