Le testeur portable supporte les 100G

Le 24/05/2017 à 8:37  

En ajoutant le module multidébits MU100011A à son testeur Network Master Pro MT1000A, le japonais Anritsu, fabricant de solutions de test et mesure en RF et hyperfréquences, en optiques, en radiocommunications, etc., propose la première solution portable pour le test des réseaux de 1,5 Mbit/s jusqu'à 100 Gbit/s.

Ce testeur tout-en-un supporte désormais plus de standards d’interface que tout autre testeur de réseau transport portable du marché, affirme la société, à savoir les normes CFP4/QSFP28 (100GbE/OTU4), QSFP+ (40GbE/OTU3), SFP28 (25GbE), SFP+/SFP (GbE et10GbE, OTU1 etOTU2, STM1-64, OC3-192, 1GFC et 16GFC, CPRI1-8, OBSAI1-4) et RJ45 (de 10 Mbit/s à 1 Gbit/s).

Parmi les autres améliorations, citons la sonde microscope caméra autofocus G0382A – elle automatise l’inspection des connecteurs optiques via un seul bouton permettant la mise au point, le centrage, la capture, l’analyse et la génération de rapports – , le test des câbles Cat 6/6a et l’analyse de Buffer Credit du Fibre Channel, l’identification automatique d’autres testeurs sur le réseau, ce qui permet de réaliser des tests distants entre deux testeurs.

Avec la plus grande capacité de mapping OTN pour les signaux clients, y compris trois niveaux ODU multi-étages et les modules existants pour le transport, la réflectométrie optique (OTDR), la mesure de synchronisation et le CPRI (protocole et RF), il couvre tous les besoins actuels, que ce soit dans les datacenters, les réseaux d'infrastructures de télécommunications et les réseaux fronthaul et backhaul de téléphonie mobile.