Mesure de puissance RF : tout est dans la sonde !

Le 25/06/2007 à 0:00  

Une intégration toujours plus poussée : ainsi peut-on résumer la sonde NRP-Z81 de Rohde & Schwarz, qui s’inscrit dans la gamme NRP de sondes de mesure de puissance RF du constructeur, qui se connectent sur la prise USB d’un PC.
Rohde & Schwarz étend son offre de sondes NRP, qui permettent de réaliser des mesures de puissance RF, sans avoir besoin de wattmètre spécialisé. Jamais l’intégration n’avait été aussi poussée : pour la première fois, le détecteur RF, les circuits de traitement analogique et numérique du signal ainsi que la totalité de la logique d’analyse nécessaires à un wattmètre de mesure de puissance crête sont intégrés dans la sonde. Seul un petit adaptateur USB doit être ajouté pour la connexion au PC. Le wattmètre traditionnel devenant superflu, il en résulte un gain de place dans les bancs de test et une économie sur les coûts d’acquisition.
La gamme de fréquence est comprise entre 50 MHz et 18 GHz, ce qui destine cette sonde aux mesures complexes sur signaux radar et radiocom. Avec une bande passante vidéo atteignant 30 MHz et une fréquence d’échantillonnage de 80 MHz, la sonde R&S NRP-Z81 permet une analyse haute résolution de l’enveloppe des signaux (HSPA et UMTS LTE, par exemple). De plus, la sonde permet de déterminer la statistique d’amplitude d’un signal. A la valeur maximum de la bande passante vidéo, la mesure et l’analyse complète de la fonction de distribution (par exemple CCDF) s’effectuent en 12,5 ns sur la base d’un million d’échantillons.
La plage de mesure pour la puissance moyenne s’étend de –60 dBm à +20 dBm (que le signal soit modulé ou non) et la dynamique est de 80 dB. Pour les mesures de puissance crête, la dynamique est de 70 dB (il est possible de visualiser des détails du signal jusqu’à –50 dBm).
La sonde R&S NRP-Z81 peut être raccordée à un PC, mais aussi à un wattmètre de la famille NRP de Rohde & Schwarz). Le mode opératoire de l’appareil de base a été logiquement adapté de façon à prendre en compte les possibilités de mesure de la nouvelle sonde. Ainsi, le nouveau mode “Trace” permet une représentation graphique du signal sous forme de courbe. L’utilisateur peut configurer l’affichage (et modifier l’échelle pour visualiser des détails très fins), sélectionner la fonction de mesure désirée et utiliser les marqueurs pour mesurer les écarts temporels, les temps de montée/descente, les minima et maxima, etc.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap