National Instruments dévoile un VST millimétrique

Le 09/07/2019 à 13:14

L’américain National Instruments, spécialiste des systèmes de test basés sur plates-formes, vient d’étendre sa gamme de VST (Vector Signal Transceiver) avec le modèle PXIe-5831, afin de mieux répondre aux défis de mise sur le marché des composants et des systèmes de radars et de communications satellites en bandes X, Ku et Ka.

« Le premier VST, lancé en 2012, a révolutionné la façon de développer des bancs de test RF hautes performances. En étendant cette capacité à des fréquences radar et de Satcom encore plus nombreuses, nous aidons les industriels à relever les défis liés aux délais, au coût des tests et à la qualité inhérents au développement de systèmes complexes d’émission/réception », affirme Luke Schreier, vice-président et directeur général des activités Aérospatiale et Défense de National Instruments.

La nouvelle ressource au format PXI Express (PXIe) combine le VST à bande de base PXIe-5820, le convertisseur élévateur/abaisseur de signaux vectoriels PXIe-3622, pour la génération, et l’analyse RF directe de 5 à 21 GHz. Des têtes à ondes millimétriques permettent de porter la gamme de fréquence entre 23 et 44 GHz, avec commutation intégrée et étalonnée jusqu’à 32 voies.

Rappelons que les VST existants de National Instruments étaient jusqu’à présent limités à 500 MHz (PXIe-5820) ou 6 GHz (PXIe-564x et PXIe-5840) en fréquence, et à 80 ou 200 MHz (PXIe-564x) ou 1 GHz (PXi-58x0). Le VST PXIe-5831, lui, affiche une bande passante instantanée de 1 GHz en génération et en analyse.