Oscilloscope : 30 GHz, record battu !

Le 29/07/2010 à 17:34  

Avec sa bande passante de 30 GHz, l’oscilloscope WaveMaster 830 Zi bat assurément tous les records. Bien entendu, peu d’applications traitent de tels signaux. La famille WaveMaster 8 Zi propose donc également des appareils de capacités plus modestes qui acceptent toutefois des signaux de 4 à 16 GHz.

LeCroy semble bien décidé d’habiller de noir tous ces nouveaux modèles. Ainsi, les oscilloscopes de la série WaveAce et WavePro 7 Zi (voir Mesures n° 807 p. 14) ont été les premiers à être intégrés dans un boîtier noir. On ne s’étonnera donc pas que les appareils de la gamme WaveMaster 8 Zi lancée en janvier 2009 adoptent ce look original. Et comme les instruments de la famille WavePro 7 Zi, ils arborent un écran couleur tactile WXGA de 15,3’’ de diagonale au format 16/9e. Le format de cet écran n’est pas encore courant et sa taille fait figure de record dans le monde de l’oscilloscopie. Mais ce record est tout à fait anecdotique. En effet, le véritable record du WaveMaster ne se voit pas, mais il impressionnera même ceux qui n’ont guère besoin de telles performances. Avec sa bande passante de 30 GHz, le modèle 830 Zi bat à plate couture celui des appareils haut de gamme de ces principaux concurrents. Le DSO91304 d’Agilent Technologies affiche une bande passante de 12 GHz qui s’étend à 13 GHz par un procédé numérique alors que le DPO72004 de Tektronix propose une bande passante de 16 GHz qui elle atteint 20 GHz par un traitement numérique. LeCroy assure que son modèle 830 Zi présente une largeur de bande de 30 GHz sans artifice numérique. Toutefois une telle performance exige quelques compromis. Si les quatre voies de l’appareil sont utilisées simultanément, la bande passante est “limitée” à 16 GHz. Pour bénéficier de la bande record, seules deux entrées doivent être employées alors que les oscilloscopes des constructeurs concurrents offrent la totalité de leur bande passante lorsque leurs quatre voies sont exploitées. Le record tient donc “seulement” sur deux voies. Reste que désormais, LeCroy, dont la bande passante de la famille SDA18000 plafonnait à 18 GHz sur une seule voie, propose trois modèles dont la bande passante dépasse cette limite sur deux voies. Les modèles 820 Zi, 825 Zi et 830 Zi affichent respectivement une bande de fréquences de 20, 25 et 30 GHz (sur 2 voies, limitée à 16 GHz sur 4 voies). Ces niveaux de fréquences sont assez stupéfiants pour des oscilloscopes mais il faut reconnaître que très peu d’applications exigent la mesure de tels signaux. LeCroy a donc complété la gamme WaveMaster 8 Zi par cinq autres instruments présentant des bandes passantes de 4, 6, 8, 13 et 16 GHz.
Des appareils évolutifs
Leur particularité : leur évolutivité. « En effet, la bande passante de ces oscilloscopes peut évoluer progressivement de 4 à 16 GHz selon les besoins de l’utilisateur. Il s’agit bien entendu d’une option qui exige le renvoi de l’appareil à nos services techniques afin de la mettre en œuvre et d’assurer un étalonnage », indique Jean Laury, directeur commercial de la filiale française. L’évolutivité de la bande passante des appareils ne s’arrête pas à 16 GHz. Mais à partir de ce seuil, il faut leur intégrer un module spécifique, baptisé DBI (Digital Bandwith Interleave) qui accroît la bande de fréquence à 20, 25 ou 30 GHz en mettant notamment en œuvre un procédé d’entrelacement des voies. Tous ces oscilloscopes présentent une cadence d’échantillonnage de 40 Géch./s par voie (80 Géch./s sur 2 voies) et une profondeur mémoire de 10 à 256 Mpoints par voie. « Pour atteindre de telles vitesses sans affecter les mesures, LeCroy a conçu un nouveau circuit d’acquisition. Nous avons intégré l’échantillonneur bloqueur et le convertisseur analogique/numérique sur un même module électronique pour préserver l’intégrité des signaux », explique Jean Laury. Bien entendu, ces appareils haut de gamme proposent une large panoplie de déclenchements et de traitements numériques. Outre les fonctions d’analyse, de mesures et de calculs intégrés, il est possible d’importer des fonctions personnalisées développées sous Excel, Visual Basic, Matlab ou encore C++. « Elles seront ensuite intégrées et exploitées par les ressources de l’oscilloscope comme s’il s’agissait de fonctionnalités natives. Ce qui optimise les temps de calcul et améliore la réactivité des traitements », assure Rabee Al Hayek, ingénieur d’applications chez LeCroy. Les modèles de la famille WaveMaster 8 Zi possèdent tous un PC ouvert aux applications externes. Ce PC  exploite un OS de 64 bits et un processeur Intel Core 2 Quad cadencé à 2,5 GHz. Leur prix s’étend de 59 à 199 k euros.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap