Plus de contraintes pour mixer les alimentations en rack

Le 11/09/2006 à 0:00  

Elgar Electronics innove dans les alimentations pour bancs de test : le mélange de modules CC et CA ne pose pas de difficultés, et il faut peu de modules pour répondre à une grande diversité de besoins.
Les alimentations pour instruments de mesure et bancs de test sont rarement à l’honneur et leurs fournisseurs sont plutôt discrets. Et si Elgar Electronics a choisi la solennité d’une conférence de presse pour présenter sa ReFlexPower, c’est que ce produit présente une avancée majeure à ses yeux. « Nous sommes les premiers à proposer une solution modulaire où il est possible de mixer à volonté dans un même rack 19 pouces des alimentations à courant alternatif, des alimentations à courant continu et des charges électroniques », argumente Peter Allen, responsable markerting produit de la société américaine. Tous ces modules sont programmables, de sorte que l’on peut couvrir un maximum d’applications avec un minimum de modules. « Il est par exemple possible d’associer en série ou en parallèle les modules, et ceci sans aucune contrainte et sans avoir besoin de câblage. Autre facilité, un module à courant alternatif déjà présent dans le rack mais non utilisé peut être transformé en un module à courant continu », poursuit Philippe Braule, responsable produits chez MB Electronique, qui commercialise le produit en France. C’est une grosse avancée par rapport à ce qui se fait habituellement, où il faut disposer d’un nombre important de modules spécialisés pour répondre à la multiplicité des demandes en alimentation des équipements de test. Sur la ReFlex, la souplesse a été obtenue par le recours à une boucle de régulation globale (et non pas une régulation par module, comme d’habitude), conjuguée à l’utilisation de processeurs de signaux DSP (qui gèrent les caractéristiques statiques) et FPGA (qui simulent le comportement de l’alimentation). Elgar Electronics vante également la compacité, une caractéristique si importante pour les alimentations, toujours trop lourdes et encombrantes. Il faut compter environ 7 cm3 par watt (ou VA), ce qui est deux fois mieux que ce qui se fait habituellement. La Re-Flex a été conçue au départ pour des besoins militaires, ce qui garantit une pérennité importante (les modules pourront être livrés pendant 20 ans au moins). Mais dès le départ, la société a voulu en faire un produit pour utilisations universelles.  

L’essentiel
· Présentation en rack 19’’ de 4U de haut (et 42 cm de profondeur)
· Possibilité de réaliser des configuration avec 8 racks (et un contrôleur unique)
· Pilotage par réseau LXI
· Modules programmables
· CC 16 et 65 Vcc, 330 W
· CC 33 et 450 Vcc, 1 kW
· CA 140/280 V (du continu à 5 kHz) 875 VA
· Charges 3-500V, 375 et 750 W ·

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap