Recul de 9 % du marché français du test et mesure en 2013

Le 25/04/2014 à 12:41  

Lors de sa présentation annuelle à la presse, le Syndicat de l'instrumentation de mesure, du test et de la conversion d'énergie dans le domaine de l'électronique (Simtec), en collaboration avec le cabinet d’études et de conseils Décision, a annoncé que le marché français du test et mesure a reculé de 9 % en 2013, passant de 333,068 millions d’euros (M€) à 303,036 M€. « Si nous parlions il y a un an d’un optimisme raisonné pour 2013, la réalité des faits a finalement été que le marché s’est contracté en raison principalement d’un rallongement des calendriers d’investissement (les industriels attendent vraiment le dernier moment pour investir dans des équipements de test et mesure) et d’une perte de confiance générale », avance Benoît Neel (Keysight Technologies), président du Simtec. La tendance n’est toutefois pas la même selon les lignes de produits. Si les Analyseurs de réseaux RF et microondes une hausse de 14,9 % (11,434 M€) et le Test affichent une progression de 14,2 %, à 16,288 M€, et, les autres lignes de produits (Instrumentation modulaire et logiciels associés, Analyseurs de spectre, Générateurs de signaux RF et microondes, Télécommunications filaires et optiques…) sont plus ou moins en recul.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap