Un CAGR de 11,5 % pour le marché du test 5G

Le 15/04/2020 à 11:13  
Rohde & Schwarz

Selon la société d’analyse américain Frost & Sullivan, le marché mondial des équipements et solutions de test 5G devrait atteindre un montant de 2 milliards de dollars en 2024, avec un taux de croissance annuel composé (CAGR) de 11,5 %.

Un CAGR à deux chiffres entre 2018 et 2024 n’est pas en contradiction avec la croissance paraissant lente dans certains segments, car, au départ, le réseau 5G déployé commercialement n’aura pas toutes ses fonctionnalités. Le déploiement de la 5G non standalone (non autonome) précèdera une évolution vers le mode autonome et des capacités complètes de 5G.

« Au fur et à mesure que de nouvelles fonctionnalités permettant des cas d'usage de l'IoT s'ajouteront à la 5G, cela influencera la demande en équipements de test utilisés pour tester ces fonctionnalités spécifiques de l'IoT », explique Rohan Joy Thomas, analyste de l'industrie pour la mesure et l'instrumentation chez Frost & Sullivan.

Il poursuit en précisant que « la pression pour une plus grande bande passante nécessitera une amélioration de la technologie à fibre optique, ce qui stimulera la demande d’équipements de test en fibre optique. Alors que la 5G continue de gagner en force, la nécessité de tester des solutions capables de valider les performances des données haute densité augmentera également. »

Enfin, le cabinet d’études prévoit que, d'ici 2024, 42,8 % du total du chiffre d’affaires en test 5G proviendront de la région Asie-Pacifique, 33,8 % des revenus provenant d'Amérique du Nord et 18,1 % seront générés en Europe.