Un enregistreur portable pour toute la chaîne de mesure

Le 01/10/2007 à 0:00  

Le groupe LDS annonce la sortie du Dimension, une plate-forme d'acquisition polyvalente : les fonctions d'acquisition, d'enregistrement et de traitement des données se trouvent réunies en un seul boîtier transportable et modulaire.
La version 4i, première à être commercialisée, dispose de quatre baies pour les modules d'acquisition, le “i” (pour “intégré”) faisant référence aux modèles avec PC et écran tactile. LDS Test and Measurement est un groupe international issu de la fusion en 2003 de trois sociétés : Gould (spécialisée dans l'enregistrement de données), Nicolet (fabricant d'oscilloscopes) et Dactron (éditeur de logiciels d'analyse temps réel). Des compétences complémentaires, puisque LDS annonce la sortie d'un produit hybride, destiné à remplacer la gamme Vision fabriquée par Nicolet et qui datait de 1999. Dimension est une plate-forme portable de mesure. Elle réunit les fonctions d'enregistreur, de système d'acquisition rapide de données, d'analyseur FFT temps réel et de PC avec écran tactile, soit l'essentiel des fonctions dont peuvent avoir besoin les ingénieurs ou techniciens travaillant dans la mesure, que ce soit pour la conception, la maintenance sur site ou le contrôle de machines en cours de fonctionnement.
Le branchement des capteurs s'effectue via des modules d'acquisition propriétaires, à insérer dans les baies sur le dessus de l'appareil. Disponibles séparément, ces modules offrent de 4 à 16 voies, ce qui porte à 64 le nombre maximum d'entrées. Les modules sont de plusieurs types en fonction des paramètres à mesurer : tension (jusqu'à 1 kV, isolement à 500 Veff), entrées accéléromètre, horloge IRIG, pont de jauge, transitoire rapide ou thermocouple. Ils incluent également différents filtres numériques, depuis les classiques passe-haut, passe-bas, passe-bande ou coupe-bande jusqu'aux plus exotiques “filtres de suppression des sur-oscillations” (pour retrouver la stabilité et la planéité d'un signal lors de l'acquisition en haute résolution).
La cadence d'enregistrement ne dépasse pas pour l'instant 200 Kéch/s pour les modes continu et transitoire, mais des modules d'acquisition bientôt disponibles permettront de dépasser cette valeur en régime transitoire. La résolution atteint quant à elle les 24 bits, avec une dynamique supérieure à 120 dB. Les 200 Go d'espace disponible sur le disque dur de stockage ne sont donc pas superflus, étant donné la taille des fichiers générés à cette résolution, et les concepteurs ont veillé à ne pas limiter la taille des fichiers de mesure. Le disque dur est d'ailleurs extractible, ce qui facilite le transport des données et minimise le temps d'interruption de la mesure quand la capacité maximale est atteinte. Le système est équipé de processeurs DSP 32 bits pour l'analyse temps réel : un par voie et un autre par module d'acquisition. Le traitement des signaux s'effectue donc directement sur les modules. Les processeurs permettent d'effectuer des analyses temporelles et fréquentielles, voire les deux simultanément, et peuvent appliquer des fonctions mathématiques à un ou plusieurs signaux. Pascal Cornu, directeur de LDS Test and Measurement, précise que « l'ajout de la fonction de calcul fréquentiel est l'une des évolutions majeures par rapport à l'ancien enregistreur Vision, tout comme les capacités d'ouverture du PC intégré ». En effet, le système sous Windows autorise toutes les modifications nécessaires au paramétrage ou à la personnalisation des applications. Enfin, le Dimension 4i est équipé en série d'un graveur de DVD, d'un slot PCI (pour cartes d'application spécifiques), et de ports de communication USB 2.0, FireWire et Gigabit Ethernet (pour le pilotage à distance). Et il est proposé en option avec un logiciel de création et d'édition de rapports d'essais, capable d'exporter des fichiers dans la plupart des formats courants.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap