Une acquisition portable “juste ce qu’il faut”

Le 28/11/2005 à 0:00  

Trois formats de boîtiers, avec 2, 4 ou 7 emplacements pour des modules numériseurs : avec la MAQbox d’Acqiris, il y a forcément un modèle qui colle à la taille de l’application. Quant aux performances, elles sont également modulables : les numériseurs sont disponibles avec différentes résolutions et différentes fréquences. Ce système est destiné aux applications n’excédant pas 28 voies.
La société suisse Acqiris (fondée par des anciens de LeCroy) souhaitait proposer une solution d’acquisition de données collant au plus près du besoin. Une nécessité lorsque l’on est dans l’acquisition de données haut de gamme, où le “surdimensionné“ coûte cher. Pour ce faire, la MAQbox qui vient d’être annoncée est proposée en trois formats de boîtiers, pouvant recevoir jusqu’à 2, 4 ou 7 cartes “numériseurs”, à choisir dans une gamme comportant une dizaine de cartes de 1 à 4 voies chacune, avec plusieurs résolutions et fréquences d’échantillonnage disponibles. Pour Raymond Chevalley, vice-président d’Acqiris, ce « système d’acquisition se distingue aussi par sa facilité de mise en œuvre et d’utilisation ». Il a un format “attaché-case” (avec la poignée de transport sur le dessus), plus ou moins épais selon le nombre de voies.
En plus des cartes numériseur, la MAQbox possède une carte unité centrale équipée d’un processeur Pentium 1,6 GHz équipé de 1 Go de RAM et de 60 Go sur disque dur. Il existe à ce jour 10 cartes numériseur différentes, se distinguant par le nombre de voies (1 à 4), la résolution (8, 10 ou 12 bits) et la fréquence d’échantillonnage (400 Méch./s à 8 Géch./s). On l’aura compris à la lecture des fréquences d’échantillonnage, Acqiris s’intéresse à l’acquisition de phénomènes rapides, un domaine dans lequel elle s’est acquis une solide réputation.
La synchronisation des voies se fait par l’ASBus, bus propriétaire qui gère les signaux de déclenchement et d’horloge de jusqu’à 7 numériseurs du même type. La précision de la synchronisation est de ±150 ps. L’ASBus peut également être utilisé pour synchroniser en phase tous les signaux d’entrée sur un signal 10 MHz externe.
Le logiciel propriétaire inclus dans le kit, AcqirisMAQs, qui permet d’exploiter les données. Il offre une fonction auto setup, qui consiste à ajuster automatiquement le gain et l’offset de chaque voie, en fonction du signal d’entrée.
Les données acquises sont stockées sur le disque dur au format HDF5, compatible avec le logiciel Matlab de The Mathworks, et sont visualisables sur un écran. Une utilisation à distance est également possible, via un réseau LAN, à condition que le logiciel AcqirisMAQs soit installé sur tous les postes clients.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap