Deux scanners laser de Leica Geosystems prennent leur autonomie

Le 07/10/2021 à 15:34

Le modèle Leica BLK Arc est conçu pour équiper un robot, tandis que le Leica BLK2Fly est dédié à la numérisation aérienne.

Leica Geosystems, filiale du groupe Hexagon spécialisée dans les solutions d’acquisition et d’analyse d’informations spatiales, poursuit le développement de sa gamme de scanners laser Leica BLK, avec la sortie des modèles BLK Arc et BLK2Fly.

Conçu pour être intégré à un robot, le Leica BLK Arc constitue une solution mobile de numérisation qui se veut autonome. Alliant vitesse, précision et polyvalence pour s’adapter à divers systèmes robotiques, il capture des nuages de points 3D et des images panoramiques sans intervention humaine majeure. Pour illustrer ses capacités, ce modèle équipe déjà le robot-chien Spot de Boston Dynamics, ce tandem pouvant modéliser en 3D n’importe quelle zone à laquelle il a accès, de façon autonome.

Le scanner BLK2Fly se destine, quant à lui, à une utilisation en vol, afin d'effectuer la numérisation aérienne de zones difficiles d’accès ou de capturer les dimensions extérieures d’une structure. Il dispose pour cela d’un système autonome de détection des obstacles. L’association des capteurs lidar, radar, GNSS et de caméras permet d’optimiser les trajectoires de vol. Autre intérêt de ce nouveau modèle, les utilisateurs peuvent combiner les données aériennes du BLK2Fly avec les numérisations intérieures réalisées par le Leica BLK2Go, pour documenter notamment des applications de modélisation des informations du bâtiment (BIM).

Notons enfin que les deux nouveaux Leica BLK se connectent directement à HxDR, la plate-forme cloud de numérisation d’Hexagon, permettant la remontée immédiate des données capturées sur le terrain, à des fins d’analyse, de traitement par de l’intelligence artificielle (IA) ou de stockage.