Dotées de nouveaux outils, les MMT d’Hexagon gagnent en autonomie

Le 02/10/2020 à 8:08  

La division Manufacturing Intelligence du groupe suédois Hexagon vient de lancer plusieurs solutions ayant pour objectif commun de permettre aux fabricants d’améliorer les capacités des machines à mesurer tridimensionnelles (MMT) et l’efficacité des processus d’inspection. Il s’agit d’options « intelligentes » conçues pour aider les opérateurs à passer du travail manuel et répétitif à des tâches à plus forte valeur ajoutée, tout en maintenant la qualité à haut rendement.
« La progression vers l’automatisation de la fabrication n’exige pas forcément une unique transformation coûteuse des technologies et des process. Hexagon élabore des solutions qui permettent aux fabricants de réaliser des changements progressifs aboutissant à d’importants gains de productivité », explique Ingo Lindner, responsable de la gamme des MMT à pont chez Hexagon MI.
Parmi ces solutions, on compte d’une part l’outil Eye-D qui facilite la commande des MMT par les opérateurs grâce aux fonctions automatiques de reconnaissance de pièces, d’alignement et de déclenchement de la routine d’inspection.
Le système Tempo, destiné au chargement et déchargement automatique des pièces à mesurer, offre d’autre part la possibilité de réaliser des cycles de fabrication sans opérateur.
Le Digital Control Center (dCC) permet quant à lui d’accéder rapidement au logiciel de métrologie depuis une tablette mobile tout autour de la MMT, et se veut facile à utiliser et à personnaliser.
Notons que ces solutions incluent une version sans fil de Pulse, un système de surveillance environnementale des MMT qui fournit aux utilisateurs des notifications sur les changements significatifs en matière de vibrations, d’humidité, de pression atmosphérique et de collisions.
 

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap