La FIM approuve la prolongation du dispositif de suramortissement

Le 02/03/2016 à 11:18  

La mesure fiscale de suramortissement, mise en place pour un an en avril 2015 dans le but de soutenir l’investissement productif, va être prolongée jusqu’à la fin 2016. Très impliquée dans le déploiement de ce dispositif, la Fédération des industries mécaniques (FIM) se félicite de cette prolongation, qui va permettre de mener à bien des programmes enclenchés il y a quelques mois. Ce geste fiscal, qui, on le rappelle, consiste en une déduction exceptionnelle de 40 % sur certains équipements industriels, a en effet encouragé de nombreuses entreprises à « accélérer le lancement de projets d’investissements nécessaires », comme l’explique Jérôme Frantz, président de la FIM, insistant sur « le véritable effet incitateur » de la mesure.

Pour évaluer les effets positifs, la fédération a mené un sondage en janvier, d’où il ressort que 3 entreprises du secteur mécanicien sur 10 ont augmenté leurs investissements et ce chiffre passe même à 6 sur 10 chez leurs clients. Au total, le dispositif fiscal a permis de gagner 9 points dans les prévisions d’investissement des industriels de la mécanique. Des prévisions confirmées par les derniers indicateurs de l’Institut national de l astatistique et des études économiques (Insee) qui prévoient une hausse de 7 % des investissements dans l’industrie en 2016.