Le Cetim automatise le CND des pièces composites

Le 30/08/2019 à 8:26  

Dans le cadre du projet collaboratif Tact, (Technologies pour aérostructures composites tièdes), le Centre technique des industries mécaniques (Cetim), institut labellisé Carnot, est chargé de la mise au point et de l’automatisation du contrôle non destructif (CND) de pièces en composite. Piloté par Nimitech et réunissant le Cetim Sud-Ouest, Airbus, Liebherr Aerospace, ESI Group ainsi que l’Institut Clément Ader des Mines d’Albi, Tact a obtenu le label du pôle de compétitivité Aerospace Valley et a été retenu par le Fonds unique interministériel (FUI).

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap