Le Cetim renforce sa présence en Asie-Pacifique

Le 23/11/2017 à 14:16  

Après l’ouverture de bureaux en Malaisie au début de l’année, le Centre technique des industries mécaniques (Cetim) vient de nouer un partenariat avec la société Kobe Material Testing Laboratory (KMTL), un laboratoire japonais indépendant spécialisé dans le test de matériaux. Cet accord confirme l’engagement du centre français dans cette région dynamique du monde, avec pour objectif d’apporter un soutien à ses clients européens installés en Asie et d’approcher les groupes asiatiques avec une offre globale. « Cela nous permet également d’accroître l’image de la mécanique Made in France, tout en favorisant l’attractivité de la zone pour les entreprises françaises », précise Gilles Waeldin, directeur de Cetim Asia Pacific.

Pour KMTL, ce partenariat va élargir sa gamme de services en matière de tests, tout en constituant un pont entre l’Europe et l’Asie pour la recherche et le développement. Cette collaboration va s’appuyer notamment sur l’expertise du Cetim en matériaux composites et métalliques, intervenant dans tous les secteurs industriels et en particulier dans l’aéronautique et l’automobile où l’allègement des structures embarquées représente un enjeu majeur. La nouvelle alliance va ainsi bénéficier directement à la chaîne d’approvisionnement aérospatiale au travers d’un centre d’essais régional unique accrédité Nadcap.

Notons pour finir que ce partenariat a été conclu lors du salon JEC Asia, le rendez-vous international des matériaux composites qui s’est tenu début novembre à Séoul. Un événement où le Cetim a présenté ses solutions innovantes, en mettant l’accent sur la ligne de production haute cadence QSP.