TiHive reçoit 8,6 M€ de financement européen pour industrialiser sa technologie térahertz

Le 11/09/2020 à 7:55

La jeune pousse TiHive, créée en 2017 à Grenoble et spécialisée dans le développement de systèmes d’imagerie compacts basés sur les ondes térahertz, annonce qu’elle a obtenu un financement de l’Union européenne pour engager sa phase d’industrialisation. Ce soutien s’élève d’une part à 6,3 millions d’euros en capital dans le cadre de la procédure de financement mixte, auxquels s’ajoutent 2,3 millions d’euros reçus au titre de lauréat du projet EIC Accelerator au sein du programme Horizon 2020.
La plate-forme d’inspection de TiHive associe des technologies d’ondes térahertz à des algorithmes d’apprentissage profond afin de visualiser les caractéristiques physiques des matériaux et de détecter les défauts et les contaminants. Elle se distingue par sa capacité à contrôler, en temps réel et à grande vitesse, l’ensemble des produits et non pas un simple échantillon en fin de ligne.
L’objectif multiple vise à répondre aux enjeux économiques et environnementaux des industriels – en évitant le gaspillage de matières premières et la production massive d’éléments défectueux – tout en assurant au consommateur un produit conforme et de qualité.
La jeune pousse grenobloise s’adresse d’ores et déjà au marché de l’hygiène et des soins personnels en effectuant le contrôle des polymères superabsorbants que l’on retrouve dans les couches, ou celui des tissus non tissés comme les masques et les lingettes. Elle compte bien par la suite adapter sa solution à d’autres secteurs, dont l’industrie pharmaceutique, le luxe et l’aéronautique.