Agilent Technologies acquiert Ultra Scientific

Le 19/06/2018 à 8:47  
Ultra Scientific

L’américain Agilent Technologies, l’un des principaux fabricants en analyse chimique, science de la vie et diagnostic, vient d’annoncer l’acquisition de son compatriote Ultra Scientific, fournisseur de standards chimiques et de matériaux de référence certifiés, pour un montant non dévoilé.

«Nous avons identifié les standards chimiques comme un domaine d'expansion essentiel à notre objectif d'être un fournisseur complet de solutions de flux de travail. Les standards chimiques sont en effet essentiels pour les workflowsdans les laboratoires analytiques de nos clients et pour les aider à qualifier la performance de leurs méthodes en vue de valider et de quantifier leurs résultats », indique Mark Doak, président du groupe CrossLab d'Agilent Technologies.

« Nous travaillons avec Agilent Technologies depuis plus de 25 ans pour produire leurs standards d'instrument », précise John E. Russo, président d’Ultra Scientific. Créé en 1976 par John R. Russo, vice-président de la société, situé à North Kingston (Rohde Island) et employant 52 personnes, Ultra Scientific propose un large catalogue de matériaux de référence certifiés, de standards organiques et inorganiques, d'étalonnage, de contrôle de qualité, de qualification QI (installation), QO (opérationnelle) et QP (performances), ainsi que de solutions personnalisées, pour l’environnement, l’agroalimentaire, la pharmaceutique, la chimie, l’énergie, le monde universitaire, etc.

Quelques jours auparavant, Agilent Technologies a repris deux autres sociétés, le coréen Young In (YI) Scientific et le belge Genohm. Young In (YI) Scientific est l’un des principaux distributeurs d’instruments analytiques et scientifiques en Corée du Sud, et notamment d’Agilent Technologies. « Le fait de s'associer à notre partenaire de longue date nous fournit une base solide pour répondre aux besoins du marché analytique en pleine croissance en Corée du Sud », explique Lon Justice, vice-président des ventes et du marketing pour les solutions de laboratoire d'Agilent Technologies.

Quant à Genohm, il s’agit d’un développeur de solutions logicielles basées dans le cloud pour la gestion des laboratoires. A l’image de la suite logicielle SLIMS qui dote les laboratoires d'un système de gestion de l'information de laboratoire (LIMS) et d'un environnement de carnet de laboratoire électronique (ELN).