Alpha MOS crée la société Boyd Sense en Californie

Le 27/03/2015 à 17:18  

Le français Alpha MOS, fabricant d’instrumentation analytique sensorielle (nez, langues et yeux électroniques) à usage industriel, vient d’annoncer avoir créé, à San Francisco en Californie (États-Unis), la société Boyd Sense dédiée aux objets connectés. Elle aura en charge les développements technologique et commercial de ses solutions de nez électroniques miniaturisés de type nanocapteurs sensoriels (les capteurs eux-mêmes et le traitement des données ou des applications associées) pour les applications industrielles et grand public.

Il s’agira principalement de solutions temps réel connectées pour les mesures personnalisées des paramètres de santé, de bien-être et d’environnement. Le choix de la Silicon Valley pour le lieu du siège social n’est pas anodin : les dirigeants comptent développer et intégrer rapidement leurs solutions dans les produits et services proposés par les acteurs majeurs des semiconducteurs, de la téléphonie mobile, des bracelets portable connectés et des domaines du médical et qui sont présents dans cette région.

C’est Bruno Thuillier qui prend la direction de Boyd Sense, en tant que CEO. Ayant acquis une expérience de plus de 30 ans dans les domaines du grand public, de la téléphonie mobile et des capteurs, il a en effet dirigé la R&D de Siemens Mobile Phone pendant sept ans, puis développé les technologies et les applications de la start-up française Sensitive Object durant trois ans. Après la vente de celle-ci à TE Connectivity en 2010, Bruno Thuillier a occupé la fonction de CTO pour la filiale touch screen du groupe américain.