Bruker renforce son offre en spectrométrie

Le 25/04/2014 à 13:33  

L’américain Bruker, fabricant d’instruments scientifiques et de solutions pour les analyses appliquées et industrielles, a dévoilé pas moins de six nouveaux produits lors du salon analytica 2014, qui s’est déroulé début avril à Munich (Allemagne). On trouve par exemple le spectromètre FTIR Tensor II qui remplace les modèles Tensor 27/37. Destiné aux applications de R&D requérant un haut niveau de sensibilité et de flexibilité, ainsi qu’aux applications de routine en QC/QA et vérification de matériaux, ce spectromètre compact est le premier modèle de cette catégorie utilisant une diode laser, d’où un temps de maintien bien supérieur à celui des lasers HeNe. Autre évolution majeure, la nouvelle plate-forme électronique est dotée de fonctionnalités étendues assurant une stabilité accrue vis-à-vis des perturbations et vibrations mécaniques. Le Tensor II n’est d’ailleurs pas la seule nouveauté dans le domaine de la spectrométrie chez Bruker puisque la société avait lancé quelques semaines plus tôt, lors de la manifestation américaine Pittcon, le modèle Vertex 70 qui est le premier spectromètre couvrant le moyen infrarouge, l’infrarouge lointain et les fréquences térahertz. Parmi les autres annonces faites à analytica 2014, on peut citer le spectromètre micro XRF M6 Jetstream, qui peut analyser des objets d’une surface de 800x600 mm2 à une vitesse de 100 mm/s, le nanotomographe à rayons X multiéchelle SkyScan 2211, le spectromètre à rayons X S2 Ranger, doté du détecteur SDD XFlash v5 LE, pour les applications en cimenterie, mines, pétrochimie, etc.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap