L’analyseur de traces d’oxygène fait peau neuve

Le 15/03/2010 à 10:38  

Le Français Setnag a introduit la nouvelle génération de ses analyseurs de traces d’oxygËne qui se distinguent, principalement, par une électronique et des interfaces de communication plus modernes.

L’introduction des analyseurs en continu de traces d’oxygène JC15V (version murale) et JC48V (rack 19 pouces) du Marseillais Setnag remonte déjà à 1991 et il était devenu urgent de leurs donner un coup de jeune. "Le cœur des analyseurs, à savoir la sonde zircone àréférence interne métallique MicroPoas, n’a pas été modifiée, mais nous avons entièrement repensé la partie électronique", annonce Christel Beaussac, responsable des ventes chez Setnag.
Les nouvelles versions des analyseurs, qui ont d’ailleurs été nommées pour les trophées Cap’tronic en octobre 2009, disposent désormais d’un écran tactile, de deux sorties 4-20 mA, la seconde étant en option dans le modèle JC15V (au lieu d’une seule auparavant pour les deux versions), d’une interface série RS-485, ou RS-232 en option, sur protocole de communication Modbus et de plusieurs alarmes. On trouve en effet deux alarmes sur seuil, les seuils étant réglables sur l’étendue de la gamme, et une troisième de défaut général.
Les deux analyseurs de traces d’oxygène sont par ailleurs capables de gérer des alarmes àpartir de capteurs de pression et de débit, par exemple, sachant que le débitmètre à flotteur, jusque-là associé, a été remplacé par un débitmètre intégré directement aux appareils. Ce dernier dispose d’une correction de la pression atmosphérique en standard, de la possibilité de faire passer un autre gaz que l’hélium pour la vérification de l’état de la sonde zircone MicroPoas…
Des dimensions plus compactes
"Nous avons profité du développement de la nouvelle électronique pour rajeunir le design des analyseurs et réduire leur taille. La hauteur de la version rackable JC48V est passée de 4U à 3U, par exemple", explique Christel Beaussac (Setnag). Cette réduction ne limite en rien les performances des analyseurs en continu de traces d’oxygène JC15V et JC48V.
Leur gamme de mesure est en effet comprise entre 0,01 ppm et 25 % d’O2, avec une résolution d’affichage de 0,01 ppm minimum (pour la gamme 0,01 et 10 ppm). Parmi les autres spécifications, citons un temps de réponse (T90) inférieur à 2 s by-pass ouvert, une précision de 2 % relatif et une dérive inférieure à 1 % de la mesure sur une semaine. Chaque modèle supporte un débit dans la cellule de mesure de 1 à 3 l/h avec un by-pass intégré en standard pour une boucle rapide, une pression et une température admissible en entrée de respectivement 3 bar absolus et 110 °C.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap