Les travaux de l’Institut Pierre-Gilles de Gennes sont lancés

Le 01/09/2014 à 15:07  

C’est en présence de membres de la famille de Pierre-Gilles de Gennes, prix Nobel de physique 1991 et ancien directeur de l'Ecole supérieure de physique et de chimie industrielles (ESPCI ParisTech), de chercheurs, d’étudiants, de la presse que Florence Berthout, Maire du 5e arrondissement de Paris, de Marie-Christine Lemardeley, adjointe à la Maire de Paris, chargée de l’enseignement supérieur, de la recherche et de la vie étudiante, et présidente de l’ESPCI, de Jean-Louis Missika, adjoint à la Maire de Paris, chargé de l’urbanisme, de l’architecture, des projets du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité, de Jean-François Joanny, directeur général de l’ESPCI, de Patrick Tabeling, directeur de l’IPGG, etc. ont officiellement lancé, ce lundi 1er septembre 2014, les travaux de l'Institut Pierre-Gilles de Gennes (IPGG), au cœur du campus de la Montagne Sainte-Geneviève. Ce nouveau centre de recherche, d’une superficie de 6 000 m2 et opérationnel à l’été 2015, sera la première plate-forme en Europe dédiée à la microfluidique et à ses applications et capable de combiner l’ensemble des technologies de microfabrication, d’auto-assemblage de systèmes microfluidiques et de « laboratoires sur puce ».

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap