mirSense lève 2 millions d’euros

Le 01/03/2018 à 9:59  

Le français mirSense, jeune pousse spécialisée dans les lasers infrarouges moyens utilisés notamment dans la spectrométrie, vient de réaliser son premier tour de table, d’un montant de 2 millions d’euros, auprès de Supernova Invest et XAnge. Cette levée de fonds va permettre à la start-up de nouvelles avancées dans la miniaturisation de la détection de gaz.

Pour Mathieu Carras (voir photographie, à gauche), CEO de mirSense, « avoir à nos côtés des professionnels de l'investissement en amorçage dans notre domaine d'activité va aussi nous permettre d'accélérer notre développement commercial, en particulier en soutenant la structuration de mirSense. »

mirSense a été créé en 2015 par deux chercheurs, Mathieu Carras et Mickael Brun, qui en est le COO, ayant travaillé au III-V Lab, le laboratoire commun d'Alcatel, de Thales et du CEA. Elle développe des capteurs de gaz ultra-compacts, à coût maîtrisé et destinés au contrôle des émissions de gaz, à la détection de substances dangereuses ou à l'analyse d'échantillons biologiques.

La société a d’ailleurs introduit, quelques jours auparavant l’annonce de la levée de fonds, des lasers à cascade quantique (QCL) à couplage de fibre optique, dans les séries uniMir (lasers à rétroaction répartie, ou DFB), powerMir (lasers Fabry-Perot) et multiSense (capteurs de gaz), pour faciliter l’intégration par les utilisateurs.