Spectrophotomètre compact de laboratoire

Le 08/02/2010 à 15:36  

Konica Minolta Sensing lance le spectrophotomètre compact et simple CM-5, développé pour les applications en laboratoire ou pour le contrôle qualité enproduction, en particulier pour les industries agroalimentaires, cosmétiques, pharmaceutiques et chimiques.
• Eclairage diffus avec angle de visée à 8 ° (mode réflexion) et avec observation à 0 ° (mode transmission)
• Sphère d’intégration de diamètre de 152 mm avec une trappe spéculaire pour mesurer les échantillons en mode spéculaire inclus ou exclus
• Monochromateur à double barrette de photodiodes au silicium
• Gamme spectrale: 360 à 740 nm avec une résolution de 10 nm
• Réseau de diffraction et source lumineuse au xénon pulsé
• Ouvertures disponibles en réflexion: 3, 8 et 30 mm
• Temps de mesure: 1 s avec un intervalle minimum entre deux mesures de 3 s
• Ouverture dans la partie supérieure pour la mesure de couleur en réflexion des poudres, des granules, des matières pâteuses ou des liquides (cuvettes adaptées)
• Couvercle coulissant pour la mesure par transmission des liquides et des solides transparents ou semi-transparents
• Chambre de mesure en transmission directe de grande taille (films ou plaques de verre jusqu’à une épaisseur de 60 mm)
• Cuvettes plastiques ou de verre avec un trajet optique pouvant aller jusqu’à 60 mm selon leur degré de transparence du liquide
• Accessoire d’adaptation pour les cuvettes standard de 12,5 mm de largeur
• Programme multilingue Operation Wizard
• Ecran couleur TFT de diagonale de 15 pouces
• Mode autonome ou connecté à un PC via USB et le logiciel Spectra-Magic NX
• Etalonnage automatique en réflexion/transmission sur céramique blanche interne
• Jusqu’à 4000 échantillons et 1000 références en mémoire
• Sauvegarde des configurations et des mesures sur une clé USB
• 2 ports USB et 1 interface RS-232
• Dimensions (LxHxP): 385192261 mm pour un poids de 5,8 kg
• Valeurs colorimétriques classiques, ensemble d’indices spécifiques (échelles de couleur) comme les indices Gardner, Iodine, Hazen (APHA), de la pharmacopée européenne et américaine

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap