Un transmetteur d’humidité plus complet

Le 18/01/2011 à 17:59  

La série HygroFlex 8 n’est pas le “fleuron” de l’offre  de Rotronic pour rien. Elle fait tout et même la mesure d’humidité et de température en deux points distincts.
Pour certaines applications industrielles, dans les secteurs pharmaceutiques ou agro-alimentaires, par exemple, les industriels recherchent des solutions alliant mesures d’humidité et de température et précision élevée. C’est notamment pour ces applications que le suisse Rotronic a lancé la série HygroFlex8 (HF8), complétant ainsi son offre par le haut. «Le transmetteur HygroFlex8 est véritablement le “fleuron” de notre gamme. Il se distingue des séries existantes (HF3 à HF7) par la compilation de leurs spécifications-clés et l’ajout de fonctionnalités originales, ce qui en fait une solution “universelle”», résume Thomas Ryan, directeur général de la filiale française.
La flexibilité accrue de la série HygroFlex8 est assurée par la présence de deux entrées pour sondes capacitives analogiques ou numériques (capteurs HygroClip2 configurables selon le besoin de l’utilisateur), la possibilité d’échanger les capteurs sans les ajuster, la régulation des paramètres mesurés ou calculés (point de rosée, humidité spécifique, rapport de mélange…) via 4 relais intégrés. S’ajoutent à cette liste 4 sorties analogiques programmables 4-20 mA ou  0-1/0-5/0-10 V et, en option, des ports RS-485 (“maître” ou “esclave”), Ethernet et POE (Power over Ethernet). « La double entrée du HF8 offre l’avantage de disposer de valeurs différentielles entre deux points, via la mesure simultanée de l’humidité relative et de la température », explique M. Ryan. Autre avantage : les utilisateurs peuvent configurer chaque capteur comme un système indépendant ou les ­intégrer à des applications OEM.

Large étendue de mesure en température
En plus de l’adaptation à n’importe quel type d’application avec transmetteur fixe, le constructeur met en avant deux spécifications techniques de la série HF8. Il s’agit de l’étendue de mesure en température, qui s’étend de -100 à +200°C selon la sonde connectée (0 à 100 % HR pour l’étendue en humidité relative) et les niveaux de précision : 0,1°C et 0,8% HR.
Rappelons que, à l’instar des autres séries HygroFlex, les modèles HF8 dont les dimensions (LxHxP) du boîtier IP65[1] sans sonde sont de 192x102x52 mm, intègrent la technologie propriétaire AirChip3000 (voir Mesures n°806), qui est un microprocesseur en charge de tests automatiques au niveau de l’élément sensible, de la compensation des écarts, de tous les calculs psychrométriques…
Cédric Lardière

(1) Excepté pour les versions dotées d’une interface Ethernet.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap