Une année stable pour le Cetiat en 2016

Le 12/07/2017 à 16:00

Pour l’année 2016, le Centre technique des industries aérauliques et thermiques (Cetiat) a réalisé un chiffre d’affaires d’un montant de 13,1 millions d’euros, au lieu de 13,2 M€ en 2015, et ce malgré une baisse significative de la taxe fiscale affectée (-5 %). Le chiffre d’affaires se réparti entre les actions collectives (31 %) et l’accompagnement individualisé des industriels (69 %).

En ce qui concerne les prestations, à savoir cet accompagnement, les études et la formation, qui représentent respectivement 32 % et 5 % de l’ensemble des prestations) sont restés stables entre 2015 et 2016, tandis que les étalonnages (32 %) ont progressé et que les essais (30 %) ont baissé en raison d’un marché bien plus concurrentiel.

Le centre technique a par ailleurs poursuivi sa politique d’investissement à un haut niveau, avec 1,175 M€ consacrés à l’amélioration de la productivité de ses plates-formes d’essais et d’étalonnage.

« 2016 fut également riche en événements, avec la mise en œuvre du contrat d’objectifs et de performance 2016/2019 et le renouvellement du conseil d’administration et du président – Laurent Mouchet a succédé à Frédéric Bruyère. Notre rôle est d’accompagner l’innovation industrielle aux bénéfices de la profession et de créer à l’avenir de la transversalité dans nos compétences », rappelle Bernard Brandon (voir photographie), directeur général du Cetiat.