Une caméra infrarouge à moins de 6 000 euros pour la maintenance

Le 13/09/2006 à 0:00  

Avec sa caméra infrarouge Ti20, Fluke propose un modèle à moins de 6 000 euros pour les applications de maintenance, sans pour autant sacrifier les performances de la caméra…
Après Flir Systems en février dernier, c'est au tour de Fluke de proposer une caméra infrarouge à moins de 6 000 euros. Le marché visé est le même : la maintenance préventive. Le modèle Ti20 que propose Fluke enregistre des images radiométriques, autrement dit des données qu'il est possible de retoucher “après coup”, devant son PC. « Lorsqu'on est devant une machine ou une armoire électrique, ce n'est pas vraiment l'endroit ni le moment de faire des analyses », estime Pierrot Maaten, directeur marketing Europe chez Fluke. Avec le modèle Ti20, le technicien de maintenance prend une image “globale” de la zone qui l'intéresse, sans être obligé de centrer la mesure sur un point particulier. Une fois revenu devant son PC, il peut reprendre l'image et retrouver la température des points qui l'intéressent. Autre intérêt, « il n'est plus nécessaire de retourner sur place pour prendre une nouvelle image si la première a été prise avec des paramètres incorrects », souligne Mathieu Villebrun, responsable produits chez Fluke. Grâce au logiciel Inside IR (livré avec la caméra), le technicien peut en effet recalculer les données thermiques de l'image qu'il a prise en changeant les paramètres qui l'intéressent (le paramètre d'émissivité, la palette de couleurs, l'échelle de température, etc.). Bref, « l'image n'est jamais figée ».
Autre particularité du modèle Ti20, la possibilité de réimporter dans la caméra d'anciennes images, afin de les comparer à celles que l'on va prendre au cours de la ronde. « L'écran LCD de la caméra permet de mettre côte à côte les deux images afin d'établir un diagnostic rapide sur l'évolution de l'installation », indique M. Villebrun. L'ancienne image peut aussi aider le technicien à se placer au bon endroit (avec le bon angle de vue et la bonne distance à la cible) pour enregistrer la nouvelle image.
Grâce au logiciel d'analyse Inside IR, le technicien peut configurer sa ronde en décrivant l'ordre des mesures à effectuer sur les différents équipements. Des lignes d'instructions ou de commentaires apparaissent alors sur l'écran LCD de la caméra, en dessous des images.
Les autres caractéristiques sont plus classiques. La caméra Ti20 s'utilise assez facilement à l'aide de menus déroulants. Sur chaque image apparaissent les éventuels commentaires, la date et l'heure à laquelle elle a été prise, la température mesurée au centre de l'image (visualisé par une cible) et la gamme de température. Une molette, située à proximité de la poignée, permet de réaliser une focalisation manuelle. Enfin le modèle est équipé d'une visée laser (qui correspond au centre de la zone de mesure à la distance de focalisation).
Le logiciel d'analyse permet de connaître la température de n'importe quel point de l'image, ainsi que les valeurs de température sur un profil (horizontal ou vertical) et sur une zone (détermination de la valeur minimale, maximale et de la moyenne).
La caméra est livrée avec deux batteries rechargeables qui lui offrent chacune une autonomie de 3 heures en fonctionnement continu. Inclus aussi dans le “package”, le logiciel Inside IR, une mallette de transport, un CD de formation et un adaptateur secteur. Seul le prix de la formation (750 euros pour deux jours) n'est pas inclus dans le prix de la caméra.

Autres caractéristiques
· Matrice à plan focal non refroidie
· Étendue de mesure : de – 10 à 350 °C
· Enregistre jusqu'à 50 images radiométriques
· Indice d'étanchéité : IP 54
· Alimentation : batterie rechargeable
· Dimensions : 254x102x178 mm
· Masse : 1,2 kg