Emitech crée un modèle d’analyse des risques pour l’aéronautique

Le 13/09/2016 à 13:42  

Le groupe français Emitech, spécialisé dans les essais en environnement (radio, sécurité électrique, CEM, climatique, mécanique, fiabilité, acoustique), a décidé d’aller au-delà de l’accompagnement de ses clients (les campagnes de qualification et de test), en apportant une réflexion en amont sur l’architecture d’un produit. Ce projet, proposé en réponse à un appel d’offre du Conseil pour la recherche aéronautique civile (Corac) pour la conception de l’avion du futur, permet de créer un modèle qui prend en compte les comportements et les sollicitations des matériels.

En collaboration avec le bureau d’étude en dynamique des structures en bruit et vibrations Vibratec, Emitech a travaillé sur la corrélation de leurs deux méthodes d’analyse et d’évaluation des risques : une approche statistique de l’évaluation des risques pour Emitech qui s’appuie sur la collecte des données réalisée au cours de ses essais depuis plus de 20 ans, et une approche déterministe classique du comportement de l’équipement pour Vibratec.

L’objectif du projet est d’identifier les interactions entre les composants d’un système embarqué (problématique d’architecture) et de les insérer dans un cabinet caractérisé par une matrice de transfert d’environnement (perturbations électromagnétiques, électriques, climatiques et mécaniques). Le modèle est statistique et matriciel ; les caractéristiques et les interactions sont décrites dans une matrice de transfert issue d’une bibliothèque comportementale.