Étienne Martin est élu à la présidence de la Cofrend

Le 28/09/2020 à 19:59

Lors de son assemblée générale qui s’est déroulée le 24 septembre dernier, la Confédération française pour les essais non destructifs (Cofrend) a élu Étienne Martin président pour un mandat de trois ans. Il succède ainsi à François Champigny.

Impliqué depuis plus de 30 ans dans la surveillance pour le développement et la qualification des procédures d'Examens non destructifs (END), Étienne Martin est expert END au sein de la Direction industrielle rattachée à la Direction Ingénierie et projets nouveaux nucléaires (DIPNN) d’EDF.

Après avoir été vice-président (de 2002 à 2005), puis président (2005 à 2008) de la Cofrend, il est depuis 2011 membre du Conseil d’administration et en charge des affaires internationales – il préside d’ailleurs le pôle International de la Cofrend. Il siège par ailleurs au bureau du Conseil d’administration de l’European Federation of Non Destructive Testing (EFNDT) depuis 2012 et en tant que trésorier depuis cette année.

Très impliqué au sein des instances internationales de qualification et de normalisation, Étienne Martin a ainsi occupé, de 2011 à 2017, la fonction de président du Réseau européen d'inspection & qualification (ENIQ) en charge de la rédaction des guides de bonnes pratiques pour la qualification des END.

Depuis le 1er septembre 2020, il a pris la présidence du CEN/TC 138 pour la normalisation ISO 9712. Il représente également la profession des END sur la maîtrise des risques à l’utilisation de la radiographie haute énergie, en relation avec les autorités de sûreté.