Trescal met la main sur A+ Métrologie

Le 02/11/2017 à 11:03
Trescal

Le groupe français Trescal, l'un des principaux acteurs mondiaux dans les services d'étalonnage et de maintenance, vient d’annoncer coup sur coup l’acquisition du malais Pyrometro Services et, surtout, celle du français A+ Métrologie, dont l’annonce de la cession courait depuis quelques mois, pour des montants non dévoilés.

Créée en 2000, A+ Métrologie, qui est une filiale du groupe français Apave, compte 14 laboratoires multi-grandeurs répartis sur le territoire national. La société emploie 320 personnes, dont 250 ingénieurs et techniciens, pour un chiffre d’affaires de 27 millions d’euros en 2016. Pour Van Phuc Lê, président d'Apave Développement et vice-président d'Apave, « Cette cession nous permet d’accélérer notre développement sur notre cœur d’activité, à savoir la maîtrise des risques. »

« Ce rapprochement constitue une opportunité unique en France de proposer à nos clients un catalogue de services plus complet encore (offre plus large de prestations d’étalonnage accréditées, capacités de mesure plus grandes), au travers d’un réseau d’agences renforcé », affirme François Moïse (voir photographie), directeur général délégué de Trescal.

En ce qui concerne le rachat de Pyrometro Services, le groupe français renforce sa présence géographique en Asie du Sud-Est. Créée en 1992 à Kuala Lumpur et regroupant quatre laboratoires accrédités, la société est un prestataire de métrologie spécialisé dans le secteur des sciences de la vie, avec des compétences techniques en électromagnétisme, en dureté, en température et en couple.

Le malais emploie 168 personnes pour un chiffre d’affaires de 15 millions de Ringgit malaisien (environ 3 M€). « Notre ambition est d’atteindre les 50 M€ de chiffre d’affaires en Asie à l’horizon 2022, principalement au travers de notre politique d’acquisition », affirme Guillaume Caroit, directeur général délégué du groupe Trescal.